LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de Han Fei Zi
Épisode 2 :

Han Fei Zi, se cacher pour mieux régner

50 min
À retrouver dans l'émission

Alexis Lavis nous explique brillamment comment l'art du souverain est en vérité un art de la communication, car c'est en nommant correctement les choses qu'on parvient à asseoir parfaitement son pouvoir.

Portrait de Han Fei Zi
Portrait de Han Fei Zi

Le souverain, selon Han Fei Zi, est un contre-exemple au Roi Soleil : si Louis XIV était au centre et devait être vu par tous, le souverain chinois doit briller sans être vu, éclairer et faire apparaître toutes choses sans que personne ne puisse le regarder directement sans se brûler les yeux.

Le texte du jour

« Une seule voie doit être empruntée et elle consiste avant tout, pour le souverain, à nommer les choses comme il convient. Lorsque les choses sont bien nommées, elles restent en place ; lorsque les noms les qualifiant sont inappropriés, tout s’échappe et périclite. Pour accomplir cette tâche, le sage se repose dans l’Unité ; il laisse à la parole même le soin de trouver les noms et d’en circonscrire le sens. Les affaires se règlent alors d’elles-mêmes.

Il ne révèle à personne ses avis et préférences ; ses sujets se montrent alors honnêtes et droits. Il leur assigne des tâches en accord avec leurs capacités et dispositions et les laisse ensuite régler leurs affaires par eux-mêmes. Lorsque les résultats sont satisfaisants, il offre des récompenses et chacun obtient la position qu’il mérite. Il pose les règles et s’y tient ; les choses trouvent alors naturellement leur ordre.

Sa tâche suprême est de nommer, mais, lorsque le sens des noms n’est pas clair, il revient aux anciens usages. Les mots ne doivent être ni compliqués, ni coupés de la vie quotidienne. Quand ils disent clairement et véritablement ce qu’ils ont à dire, les sujets sont poussés à l’honnêteté et se livrent davantage lorsqu’ils parlent. […]

Soyez vide, calme et demeurez en retrait ; ne vous mettez jamais en avant ! Tous les ennuis du souverain viennent du fait qu’il cherche à faire comme tout le monde. Vous pouvez écouter les autres, même leur faire confiance, mais ne cherchez jamais à leur ressembler. C’est ainsi que l’on devient celui que les autres suivent. »

Han Fei Zi, L’Art de Gouverner. Trad. Alexis Lavis, Presse du Châtelet, 2010. p. 42-43

Lectures

- Han Fei Zi, L'art de gouverner, "Conserver le pouvoir", trad. d'Alexis Lavis aux Presses du Châtelet, p. 41-42

Extraits

- Film radiophonique : La Cour de marbre ou le Roi de Versailles (28/06/1951) Jean Marchat (Louis XIV) réalisé par Gérard Herzog.

- Hero , film de Zhang Yimou (2002)

Références musicales

- Zhan Yongming, Hantian lei

- Chow Hsuan, Le vrai le bien et le beau

- Traditionnel, Wan lai zheng fen lian yu

Alexis Lavis
Alexis Lavis Crédits : MC - Radio France
Chroniques
10H50
2 min
Deux minutes papillon
Paul Valéry, Trois textes
Intervenants
  • philosophe, professeur à l’Université Renmin de Pékin
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......