LE DIRECT
Louis Althusser (26/04/1978)
Épisode 1 :

Le procès Althusser

1h
À retrouver dans l'émission

Le meurtre d'Hélène Rytman par le philosophe communiste Louis Althusser le 16 novembre 1980 a-t-il marqué la fin d'une ère intellectuelle? Eric Marty revient sur une absence de procès qui a fourni la matière d'une œuvre, "L'avenir dure longtemps".

Louis Althusser (26/04/1978)
Louis Althusser (26/04/1978) Crédits : Alain MINGAM/Gamma-Rapho - Getty

Le meurtre par Louis Althusser de sa femme Hélène Rytman le 16 novembre 1980 a-t-il marqué la fin d'une époque, symbole macabre ou conséquence ultime de l'anti-humanisme et du refus de la subjectivité, contradiction criante avec l'exemplarité qui devrait être celle de l'intellectuel communiste? Mais a-t-il seulement été un événement, puisque Althusser, en pleine crise de confusion mentale, n'y était pas? Eric Marty vous raconte l'histoire d'un non-lieu qui n'en a peut-être pas fini de durer.

Le texte du jour

« Nous sommes à Saint-Tropez, hébergés chez des amis absents. J'avais invité un ami politique à nous y rendre visite. Il vient, accompagné d'une très belle jeune femme, sur qui je me jetai. Je lui donne à lire un manuscrit de ma plume. (…) Je propose d'aller sur la plage, une petite plage habituellement déserte, cette fois totalement déserte, car il souffle un violent mistral et la mer est démontée. Pendant ce temps mon ami reste à la maison, le nez sur mon manuscrit. Sur la plage, (...) devant Hélène, qui ne savait pas nager, j'invite la jeune femme à se dévêtir, et nous entrons tous nus, tous les deux dans les vagues déchaînées. Hélène crie déjà de peur. Nous nageons un peu au large, et là nous faisons quasiment l'amour en pleine mer. Je vois Hélène, complètement affolée, courir sur la plage en criant. Nous avançons plus avant dans les vagues et au moment de revenir, nous constatons que nous sommes pris dans un fort courant qui nous entraîne au large. Nous dûmes faire des efforts insensés, près d'une ou deux heures durant, pour revenir enfin au rivage (…) Quand nous sommes sur la plage, Hélène a disparu. (…)  Après d'interminables courses de recherche, je finis par la découvrir, sur le bord de mer, mais loin de la plage, méconnaissable, complètement recroquevillée sur elle-même, tremblant d'une crise quasi hystérique et le visage d'une très vieille femme ravagé de larmes. (...) Finalement, au bout de je ne sais combien de temps, elle ouvre la bouche mais pour me chasser violemment : « Tu es ignoble ! Tu es mort pour moi ! Je ne veux plus te voir! Je ne peux plus tolérer de vivre avec toi! Tu es un lâche et un salaud, un salaud, fous le camp ! » Je dis de loin à la jeune femme de partir, je ne l'ai pas revue depuis. Il fallut deux bonnes heures pour qu'Hélène, toujours en larmes et convulsive, acceptât de rentrer avec moi à la maison. Jamais il ne fut question entre nous de cet horrible incident, qu'elle ne m'a sûrement jamais pardonné en son âme. Décidément on ne peut pas traiter ainsi un être humain. J'ai bien compris qu'il n'y avait pas dans sa terreur la peur que je meure dans le courant des vagues, mais une autre peur plus terrible : celle de la tuer sur place par mon horrible provocation démente. »

Althusser, L’avenir dure longtemps, ch XII p148 (Stock, 1992)

Lectures

Althusser, L’avenir dure longtemps, p11-12 ed Stock (1992)

Althusser, L’avenir dure longtemps, p270-272 ed Stock 

Lectures cette semaine: Ivan Morane

Extraits

Archive : Inter actualités de 13H00  Alain Bedouet 17/11/80

Archive : Foucault - Les après-midi de FC  09/11/76

Archive : André Comte-Sponville fait le lien Hélène/engagement d’Althusser au PC : Culture matin 24/10/1990            

Archive : Le cénacle d’Althusser : Balibar, A voix nue, 07/06/2016

Références musicales

Martin Wiesner, Raindrops on plastic rooftops – pour orchestra

Jean-Michel Blais, Dans ma main

Jean-Michel Blais, Blind

Neil Young & Crazy Horse, Down by the river

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

La réalité de Pouchkine, Tchekhov et Tolstoï
Intervenants
  • Ecrivain, essayiste et professeur de littérature française à l’Université Paris Diderot-Paris 7
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......