LE DIRECT
 Le Verrou, 1776-1779, huile sur toile, 71x92cm. Louvre, Paris.
Épisode 1 :

Un concept à définir ?

57 min
À retrouver dans l'émission

Le consentement renvoie-t-il au mouvement naturel du cœur comme chez Rousseau, ou bien est-il un acte de la volonté comme dans le divorce par consentement mutuel ?

La force paternelle
La force paternelle Crédits : Gravelot

Notre inscription dans le contrat social a-t-elle valeur d'adhésion ou de contrainte ? Nous interrogeons avec Geneviève Fraisse, philosophe et féministe engagée, la possibilité de définir ce concept. 

Pascal parle du consentement de vous à vous-même. Le débat est d'abord à l'intérieur de soi. Geneviève Fraisse

"La question du consentement pose celle du rapport entre le corps et l'esprit. On peut dire oui avec le corps et non avec la tête, ou dire oui avec la tête et non avec le corps." Geneviève Fraisse

Le texte du jour

"Traçons (…) les grandes lignes de ce projet de société, celle que pourraient fonder les filles d’hommes cultivés. Vous serez soulagé d’apprendre en premier lieu, que cette nouvelle société n’aura pas de trésorière honoraire, car elle n’aura nul besoin d’être financée. Elle n’aura pas de bureau, pas de comité, pas de secrétaire ; elle n’organisera aucun meeting, elle n’organisera pas de conférences. S’il faut absolument lui donner un nom, elle pourra s’appeler la Société des Marginales. Ce n’est pas un nom très ronflant, mais il présente l’intérêt de convenir aux faits – aux faits enseignés par l’histoire, par la loi, par les biographies ; et peut-être même avec des éléments encore ignorés de notre psychologie. (…) [Un] devoir s’imposera, d’une difficulté considérable, et qui demandera non seulement du courage et de l’initiative, mais toutes les connaissances spécifiques (…) Il s’agira, en fait, de ne pas inciter leurs frères à se battre, de ne pas non plus les en dissuader, mais de s’en tenir à une attitude d’indifférence totale. (…) Lorsque son frère dit, et l’histoire prouve qu’il l’a dit et qu’il peut le redire encore : « Je me bats pour protéger notre pays », dans le but d’éveiller chez elle une émotion patriotique, elle se demandera : « Que signifie le mot « pays » pour moi, l’étrangère ? » Pour en décider, il lui faudra analyser le sens que peut prendre pour elle le terme de « patriotisme ». (…) Et s’il prétend se battre pour protéger l’Angleterre, pour l’empêcher d’être gouvernée par des étrangers, elle se dira qu’il n’existe pour elle pas « d’étrangers », puisque, de par la loi, elle devient étrangère en épousant un étranger. (…) « (…) en tant que femme [dira l’étrangère], je n’ai pas de pays. En tant que femme, je ne désire aucun pays. Mon pays à moi, femme, c’est le monde entier."

Virginia Woolf, Trois Guinées, Des Femmes Ed., 1977. Chap 3  

Lectures                              

Rousseau, Lettre à d’Alembert, 1758. 

Monique Wittig, A propos du contrat social, in « La Pensée straight », Editions Amsterdam, 2007. 

Virginia Woolf, Trois Guinées, Des Femmes Ed., 1977. Chap 3  

Lectures cette semaine : Anne Brissier

Extraits

L’amour en fuite, film de Truffaut (1979) 

Star wars. L’Empire contre-attaque, film de Irvin Keshner (1980)

Références musicales

Juliette Gréco, Les mariés

Pink Floyd, Dramatic theme

Marcel Zazini, Tu veux ou tu veux pas

Chroniques

10H55
4 min

Le Journal de la philo

Les « Pensées à voix haute » de Michel Butor
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......