LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de Jean-Jacques Rousseau par Maurice-Quentin de La Tour
Épisode 1 :

Doit-on se plier à la volonté générale ?

57 min
À retrouver dans l'émission

Paru en 1762, "Du contrat social" de Jean-Jacques Rousseau révolutionne son époque et marque une rupture dans l’histoire par son affirmation du principe de souveraineté du peuple. Quelles questions traversent cet ouvrage majeur de la philosophie politique ?

Jean-Jacques Rousseau et son "Contrat social", vus par Joseph Schiano di Lombo
Jean-Jacques Rousseau et son "Contrat social", vus par Joseph Schiano di Lombo Crédits : Joseph Schiano di Lombo

Du Contrat social est un texte rédigé par Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) en 1762 en moins de deux ans, et en même temps qu’il achève La Nouvelle Héloïse et Émile ou De l'éducation. Dans ce court texte, le philosophe cherche à donner un fondement légitime à l’exercice du pouvoir au sein d’un corps politique.

L'homme est né libre et partout il est dans les fers. Tel se croit le maître des autres qui ne laisse pas d'être plus esclave qu'eux. Comment ce changement s'est-il fait ? Je l'ignore. Qu'est-ce qui peut le rendre légitime ? Je crois pouvoir répondre à cette question.                                                  
Jean-Jacques Rousseau

Comment s’assurer de la légitimé d’un pouvoir qui s’exerce sur l’ensemble des citoyens ? Comment ces citoyens eux-mêmes peuvent-ils se constituer en peuple ? Et qui se trouve le plus à même de gouverner ?
À peine publié, Du Contrat social fut condamné et interdit à la vente en France, brûlé à Genève, et obligea son auteur à l’exil. Qu’avait-il de si subversif ? Et en quel sens a-t-il influencé la plus grande partie de l’histoire de la philosophie politique jusqu’à être encore brandi encore aujourd’hui comme la Bible du peuple en démocratie ? Mais tout d’abord, un "contrat social", qu’est-ce que c’est ?

Adèle Van Reeth s'entretient avec Céline Spector, philosophe, professeure à l’UFR de Philosophie de Sorbonne Université.

Qu’est-ce que le "Contrat social" de Rousseau ? 

Le "Contrat social" pour Rousseau c’est l’acte par lequel un peuple est un peuple.                                
Dans cette simple formule, on trouve une énigme qui est le "est" : l’acte par lequel un peuple "est" un peuple. On attendait l’acte par lequel une multitude, des individus avec chacun leur volonté, devient un peuple. C’est le fondement de toute société légitime.                                
L’idée c’est que tout État, toute république gouvernée par des lois, doit nécessairement reposer sur le consentement, sur la promesse, sur l’accord de tous les individus qui décident ensemble de s’associer. Pour Rousseau le contrat social c’est un acte d’association, ce n’est en aucun cas un pacte de soumission par lequel par exemple un peuple se donnerait des chefs, des maîtres ou un roi…                                
Céline Spector

Le terme "Contrat social" employé par les politiques aujourd’hui est-il un contresens ?

Pour Rousseau, l’acte par lequel le peuple désigne un gouvernement n’est pas un contrat ! C’est ce qui est original dans sa position… Il n’y a qu’un seul contrat social, celui qui fonde l’État, celui par lequel des individus décident de s’associer pour fonder un état légitime. Mais le gouvernement sera le commissaire du peuple et ce qui le liera au peuple, c’est le fait de satisfaire les conditions du peuple.                                
Céline Spector

Sons diffusés :

  • Montage de Thomas Beau autour de l'idée de contrat social avec les voix de François Bayrou, Jacques Chirac, François Mitterrand, Nicolas Sarkozy, Lionel Jospin, François Hollande, Edgar Faure, François Fillon et Michel Rocard
  • Extrait du documentaire Les Chemins de l'exil ou les dernières années de Jean-Jacques Rousseau, de Claude Goretta, 1978
  • Musique de Nicolas Jarre
  • Chanson de fin : Depeche Mode, People Are People
  • Extrait de Du Contrat social de Jean-Jacques Rousseau, Livre I, chapitre 1, lu par Denis Podalydès
  • Extrait de Du Contrat social de Jean-Jacques Rousseau, Livre II, chapitre 3, lu par Denis Podalydès
  • Extrait de l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, article Droit naturel, de Denis Diderot et Jean Le Rond d'Alembert
  • Extrait des Ecrits sur l'Abbé de Saint-Pierre, extrait du projet de paix perpétuelle de Mr l'Abbé de Saint-Pierre, dans les Oeuvres politiques de Jean-Jacques Rousseau, aux éditions Bordas
Chroniques
10H55
4 min
Carnet de philo
Pourquoi la société a besoin de passions
Intervenants
  • philosophe, professeure à l’UFR de Philosophie de Sorbonne Université, membre honoraire de l'Institut Universitaire de France
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......