LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Du mode d’existence des déchets
Épisode 3 :

Rampante, grouillante, pullulante, éloge de la vermine

57 min

La vermine est insaisissable, désordonnée, gesticulante, singulière et plurielle, répugnante. Dans les arts, dans la littérature, elle révèle le monde de l'infiniment petit et le devenir humain : la décomposition. Réhabilitons et admirons quelques instants la beauté et la vitalité de la vermine...

Ça grouille, ça rampe... et c'est beau
Ça grouille, ça rampe... et c'est beau Crédits : Norman Sherfield / EyeEm - Getty

De Jules Michelet à Baudelaire, les écrivains ont fait l'éloge de la vermine, de la charogne...
La vermine nous touche tous à un niveau archaïque, la vie est-elle donc un mouvement de la mort ?

L'invitée du jour :

Anne Simon, directrice de recherche au CNRS, rattachée au centre République des Savoirs à l’École normale supérieure où elle anime le Pôle Proust et le carnet de zoopoétique Animots dédié aux études animales littéraires et à la recherche sur le vivant dans les arts

Textes lus par Hélène Lausseur :

  • Jules Michelet, L’Insecte, 1858, édition des équateurs, pages 81-82
  • Svetlana Alexievitch, La Supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse,1997, traduit du russe par Gallia Ackerman et Pierre Lorrain, éditions J-C Lattès, 1998, pages 103-106 

Sons diffusés :

  • Indiana Jones et le temple maudit, film de Steven Spielberg, 1984
  • Charles Baudelaire, Une Charogne, Les Fleurs du Mal, 1957, texte lu par Georges Claisse
  • La Mouche, film de David Cronenberg, 1987
  • Archive de Nicolas Sarkozy, 2005, "nettoyer la cité au Kärcher"
  • Chernobyl, mini-série de Craig Mazin, HBO et Sky, 2019
  • Musique de fin : Los Mayas, La cucaracha
Chroniques
10H52
3 min
Le Pourquoi du comment : Philo
Faut-il opposer l’homme du jour et l’homme de la nuit ?
Intervenants
  • directrice de recherche au CNRS, rattachée au centre République des Savoirs à l’École normale supérieure
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......