LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Au commencement était le feu
Épisode 4 :

Les flammes de l’enfer de Jérôme Bosch

58 min

Dans la peinture de Jérôme Bosch, le feu dévore les corps et les âmes, dans une représentation très novatrice. Pourquoi à la fin du 15ème siècle, à partir de son oeuvre, le feu est-il devenu dans la peinture un sujet en soi ? Comment Bosch représentait-il l'enfer, qu'il situait alors sur la Terre ?

Le Jardin des délices (triptyque) (1503-1504), huile sur bois (220 × 389 cm), musée du Prado, (Madrid)
Le Jardin des délices (triptyque) (1503-1504), huile sur bois (220 × 389 cm), musée du Prado, (Madrid) Crédits : Wikicommons

L'invité du jour :

Michel Weemans, historien de l’art et commissaire d’exposition, spécialiste de la peinture flamande et hollandaise des 16° et 17° siècle, professeur à l’ENSA de Bourges et à l’université de Paris 1-Panthéon Sorbonne

L'enfer est sur Terre

A l'époque, on parlait de l'enfer dont on pensait qu'il existait réellement, il était même dans certains ouvrages localisé, sous l'écorce terrestre. Après Jérôme Bosch, Peter Breughel est aussi un des peintres du feu qui a réussi à représenter de manière réaliste et spectaculaire des scènes d'enfer, il fait partie de ce que les historiens de l'art ont appelé un "Bosch revival" : pendant tout le 16ème siècle, il y a au moins trois ou quatre générations de peintres qui ont renouvelé ce sous-genre de la peinture en feu. Il existe des centaines et des centaines de tableaux qui représentent uniquement des paysages en flammes.            
Michel Weemans

Réflexion sur les tourments de l'enfer

Un des premiers commentateurs de la peinture de Bosch disait que dans tous ses tableaux, il y a du feu et une chouette. Il ajoute que c'est probablement pour nous amener à réfléchir sur les tourments qui nous attendent en enfer, mais aussi pour nous aider à mieux accomplir nos oeuvres, ce qui signifie dans la pensée chrétienne les œuvres de miséricorde, donc se repentir, reconnaître sa condition de pécheur pécheur destiné aux tourments de l'enfer si l'on ne réforme pas son âme intérieure. Et si l'on ne trouve pas le chemin de la vertu.        
Michel Weemans

Bosch, l'inverse d'un peintre de l'imagination débridée

On sait que Jérôme Bosch a collaboré, notamment pour peindre "Le jardin des délices", avec un théologien humaniste. Contrairement à l'opinion qui a souvent été proposée par des chercheurs qui voyaient dans Jérôme Bosch un peintre de l'imagination débridée, voire un peintre associé à des sectes hérétiques, les spécialistes de Jérôme Bosch ont étudié ce peintre sous l'angle d'une pensée chrétienne catholique tout à fait orthodoxe. Et s'il a travaillé avec un théologien humaniste, il était lui même un peintre d'une grande érudition et véritablement un interprète des récits bibliques qu'il mettait en scène.      
Michel Weemans

Textes lus par Hélène Lausseur :

  • Thomas a Kempis, L’imitation de Jésus Christ, chapitre 13 : _De la résistance aux tentations (_avec une musique de James Horner, The Scriptorium, bande originale du film Le nom de la rose)
  • Antonin Artaud, Le théâtre et son double, 1938 (avec deux musiques : Pierre Henry, Enfer et noir diapason, album Dieu ; Ennio Morricone, Danza nelle tenebre, bande originale du film Spogliati, protesta, uccidi !)
  • Ulrich von Hutten, In Lossios Querelarum, 1510 (avec une musique de Thierry Machuel, Leçons de ténèbres : Pour trio à cordes, album Clairvaux or les murs)

Sons diffusés :

  • Géraldine Mosna-Savoye lit un extrait de Zerbolt van Zuthphen, Manuel de réforme intérieure, aux alentours de 1380, chapitre 22 : La manière de composer des méditations en général sur les peines de l’enfer (avec un extrait musical issu du film Constantine, de Francis Lawrence, 2005)
  • Extrait du film Bons baisers de Bruges, de Martin McDonagh, 2008
  • Musique transcrite de l'oeuvre de Jérôme Bosch dans le documentaire Le diable aux ailes d’ange, TV5 Monde, 5 mai 2021
  • Extrait du film L’Exorciste, de William Friedkin, 1974
  • Extrait du film Volcano, de Mick Jackson, 1997
  • Chanson de Kanye West, Heaven and Hell
Chroniques
10H52
3 min
Le Pourquoi du comment : Philo
Comment répondre aux questions des enfants ?
Intervenants
  • historien de l’art et commissaire d’exposition, spécialiste de la peinture flamande et hollandaise des 16° et 17° siècle, professeur à l’ENSA de Bourges et à l’université de Paris 1-Panthéon Sorbonne
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......