LE DIRECT
Keith Jarrett en 1975
Épisode 2 :

Conversation intime avec un piano

58 min
À retrouver dans l'émission

Pour Keith Jarrett, la musique dit des choses que les mots ne peuvent pas exprimer. Alors que se passe-t-il quand le pianiste est devant son instrument, quel dialogue noue-t-il avec lui ?

Keith Jarrett en 1975
Keith Jarrett en 1975 Crédits : Tom Copi/Michael Ochs Archives - Getty

Keith Jarrett fait partie des pianistes qui chantent quand ils jouent, qui crient, qui murmurent, qui se lèvent, qui semblent atteindre une forme de transe qui les embarquent de l'autre côté du réel. À moins que ce ne soit, justement, au coeur du réel... ?
Et si le pianiste que l'on qualifie de fou, ou de génie, les deux termes étant souvent utilisés à tort comme synonymes, était celui qui avait tout compris, et qui atteignait l'endroit que l'on passe notre vie à vouloir atteindre ? Ce que le philosophe Clément Rosset appelle "le réel", que peut-être, seule la musique peut atteindre ?

L'invitée du jour :

Perrine Mansuy, pianiste, compositrice et pédagogue

Au-delà des mots

La finalité de la musique c’est d’exprimer quelque chose différement qu’avec les mots… c’est ce à quoi j’aspire depuis enfant. J’ai ce rêve depuis petite fille de transmettre quelque chose sans les mots.
Perrine Mansuy

Jouer et se déconnecter du réel

Quand Keith Jarrett joue, on entend qu’il part loin dans cette idée de transe, c’est extrêmement touchant. J’ai remarqué, avec l’expérience, en écoutant de nombreux musiciens, que finalement, c’est ça qui me plaît le plus, quand l’artiste va loin dans son propre développement, à quel point il se déconnecte de la réalité et livre quelque chose de personnel.
Perrine Mansuy

Retrouvez Perrine Mansuy le 14 décembre 2020 à 19h sur le site du Festival Tous en sons avec la diffusion en direct de son spectacle “Je rêve !”, une porte d’accès au jazz pour les enfants.

Textes lus par Denis Podalydès :

  • Extrait de l'Essai sur l'origine des langues où il est parlé de la Mélodie et de l’Imitation musicale, de Jean-Jacques Rousseau, chapitre 13 “De la mélodie”, 1781
  • Extrait des Testaments trahis, de Milan Kundera, troisième partie “Improvisation en hommage à Stravinsky”, éditions Gallimard

Sons diffusés : 

  • Archive de Keith Jarrett, 13 janvier 2014, concert et discours du NEA (National Endowment for the Arts) Jazz Masters Awards 
  • Extrait de The Art of the Fugue de Bach, interprété par Glenn Gould
  • Extrait de So tender, dans Standard Vol.2, 1983, Keith Jarrett au piano, Gary Peacock à la contrebasse et Jack DeJohnette à la batterie, ECM records
  • Extrait de Answer me, dans le Budapest concert, solo live, enregistré en 2016, paru en 2020, ECM records
  • Keith Jarrett dans The Art of Improvisation, documentaire de Mike Dibb, 2005
  • Chanson de fin : Nat King Cole, Answer me my love

Chroniques

10H52
4 min

La Chronique d'Aurélien Bellanger

Le bonheur se cache-t-il dans une encyclopédie ?

Bibliographie

Les quatre vents

Les quatre vents Les quatre ventsLaborie / Arts et musiques, 2019

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......