LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Denis Diderot
Épisode 3 :

S.O.S. d’une religieuse en détresse

58 min
À retrouver dans l'émission

“La Religieuse”, paru en 1796, 12 ans après la mort de Diderot, fait le récit de la vie de Suzanne, contrainte au couvent, et qui incarne la liberté de penser lorsqu’elle recourt à la loi pour dénoncer les conduites déshumanisantes des institutions religieuses. Diderot, précurseur de la laïcité ?

S.O.S. d’une religieuse en détresse
S.O.S. d’une religieuse en détresse Crédits : CSA Images - Getty

Comment religion et athéisme peuvent-ils cohabiter ? La liberté des esprits dépend-elle de la liberté de nos institutions ? Diderot est-il un précurseur de ce que nous appelons aujourd'hui la "laïcité" ?

L'invitée du jour :

Florence Lotterie, professeure de littérature du 18ème siècle à l'Université de Paris anciennement Paris-Diderot, travaux orientés vers les questions de genre et de représentation des sexualités, les rapports entre roman et philosophie à l'âge classique et le "tournant des Lumières" en particulier autour des auteur.e.s du "Groupe de Coppet" et des imaginaires de la Révolution française

Diderot, précurseur de la laïcité ?

Diderot a écrit des textes qui le situent de manière explicite du côté de l’élaboration d’une pensée de la laïcité, qui peut nous paler aujourd’hui, comme ceux destinés à Catherine II , qui inscrivent directement la question du pouvoir religieux dans l’articulation délicate entre le temporel et le spirituel et posent la question des modalités de la séparation… Diderot est athée, irréligieux et aussi anticlérical. Dans "La Religieuse", la part de l’anti-clérical est là mais celle de l’irréligion l’est moins, parce qu'en romancier il va s’intéresser au génie du christianianisme, à la possibilité esthétique que porte toute la dimension de l’art chrétien.
Florence Lotterie

Dénoncer les conditions d’enfermement sans dénoncer la religion elle-même

Suzanne est profondément chrétienne, il n’est jamais question que sa foi soit ébranlée. C’est un personnage dont le roman va s’attacher à mobiliser la dimension christique. Ce qui nous rapproche de la question de la laïcité, c’est que Suzanne vit le couvent comme une institution coercitive, comme une micro cité disciplinaire dans laquelle le sujet n’est pas entré sous un contrat de consentement libre. Elle pose la question en termes politiques, elle oppose à plusieurs reprises le sujet individuel et sa foi aux autorités éclésiastiques, et aux modalités de l’ordre auquel elle devrait se soumettre, ce qui implique la souveraineté du fort intérieur mais aussi son corps…
Florence Lotterie

Texte lu par Denis Podalydès :

  • Extrait de La Religieuse, de Denis Diderot, aux éditions GF (avec une musique de Andre Ernest Modeste Gretry, Quatuor à cordes en ut min op 3 n°6 : Larghetto)

Sons diffusés :

  • Extraits du film Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot, de Jacques Rivette, 1967
  • Extrait du film La Religieuse, de Guillaume Nicloux, 2013
  • Archive du 22 mars 1967, Flash Inter actualités de 19H00 par Jacques Garat
  • Extrait de Sur les femmes, de Denis Diderot, lu par Adèle van Reeth (avec une musique de Christoph Willibald Von Gluck, Symphonie en Sol Majeur Andante par l’ensemble instrumental Artemandoline)
  • Chanson de fin : Barbara, Ni belle, ni bonne
Chroniques
10H52
4 min
La Chronique d'Aurélien Bellanger
Qu’est-ce que la covid fait à la pensée ?
Intervenants
  • professeure de littérature du 18ème siècle à l'Université de Paris
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......