LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"La vieillesse" de Simone de Beauvoir
Épisode 3 :

Les naufragés du grand âge, avec Régis Jauffret

58 min
À retrouver dans l'émission

La vieillesse est-elle un naufrage ? Pour l'écrivain Régis Jauffret, on la comprend réellement lorsqu'on met un pied à l'ehpad. Et seule l'écriture est la preuve même de la vie, la vieillesse n'y existe pas, on ne vieillit pas en soi...

La vieillesse est-elle un naufrage ?
La vieillesse est-elle un naufrage ? Crédits : Malte Mueller - Getty

La vieillesse est un naufrage, écrit le général de Gaulle dans ses Mémoires de guerre, paru en 1954, avant d'ajouter : "Pour que rien ne nous fut épargné, la vieillesse du Maréchal Pétain allait s'identifier avec le naufrage de la France".
"La vieillesse est un naufrage" donc...
L'expression fut reprise par Simone de Beauvoir dans son essai La vieillesse, en l'attribuant à Chateaubriand, qui, pourtant ne l'a lui-même jamais employée.
Quelle que soit l'origine véridique de cette citation, posons-nous la question, sans détours ni précaution : la vieillesse est-elle un naufrage ?

L'invité du jour :

Régis Jauffret, écrivain

Avant 1930, un homme de 40 ans était vieux

La vieillesse, si je devais en donner une définition philosophique, ce serait l’approche de la mort, ce qui intéressant au niveau de la pensée. Après, on tombe dans le sociologique, on ne parle alors plus de la même chose : quand on se penche sur les textes même avant 1930, un homme à 40 ans était épuisé. J’ai écrit sur Flaubert, il faut voir que ces hommes de l’époque étaient des survivants de toutes les maladies qu’ils avaient.    
Régis Jauffret

Découpe de la vie dans la société capitaliste

Quelqu’un qui a déjà mis les pieds dans un ehpad sait ce qu’est la vieillesse. On nous donne la notion de retraite presque comme un idéal, les gens jeunes se font rouler par la société, on leur dit, vous n’êtes pas libres mais le jour où vous serez à la retraite vous aurez la liberté totale d'aller à l’autre bout du monde… mais vous pouvez y aller à trente ans ! Il y a une façon de découper la vie dans la société capitaliste… On nous vend le vieillard, mais il faut qu’il court, qu’il saute, qu’il ait des maîtresses etc… et vous avez le nouveau vieillard que j’ai vu dans la personne d’ Hugues Aufray, une apparition complète, un mutant !  
Régis Jauffret

Textes lus par Bernard Gabay :

  • Extrait de Bravo, de Régis Jauffret, 2015, éditions Seuil (avec une musique de Strauss, Pizzicato Polka)
  • Extrait de La légende des siècles, de Victor Hugo, 1859, Booz endormi, livre I, d'Eve à Jésus, éditions Hetzel (avec une musique de George Onslow, Quintette à cordes)

Sons diffusés :

  • Mix d'ouverture avec archive de Laure Adler, matinale de France Inter, 17/09/2020, et chanson de Beyoncé, Daddy lessons
  • Extrait de Papa, de Régis Jauffret, lu par Adèle van Reeth (avec une musique de Debussy, Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir)
  • Chanson de Brigitte Fontaine, Prohibition
  • Archive d'Alain Delon, interrogé par Pascal Prost, CNEWS, 19/04/2019
  • Archive d'une femme qui exerce la fonction de "bonne du curé", émission Pastorales, France Culture, 07/08/1975
  • Archive de Céleste Albaret, dans l'émission Les enfants du siècle, France Culture, 30/04/1950
  • Chanson d'Annie Cordy, La bonne du curé
Chroniques
10H52
4 min
La Chronique d'Aurélien Bellanger
Les jeux vidéos sont-ils devenus les nouveaux laboratoires de physique ?

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......