LE DIRECT
Emil Cioran
Épisode 3 :

Vivre dans un monde raté

58 min
À retrouver dans l'émission

Toute sa vie, Cioran jette ses récriminations envers Dieu à travers le christianisme, pour lui la cause d’un monde raté. Mais il est plus que ce pessimiste athée qui éteint la veilleuse du monde, véritable mystique à rebours, Dieu est son obsession définitive et guide la direction de son oeuvre...

Comment vivre dans un monde raté ?
Comment vivre dans un monde raté ? Crédits : copyright Anaïs Ysebaert

Dessin de Anaïs Ysebaert : Insta @anais.ysebaert

Et si, à l'origine du mal, se trouvait non pas des hommes mauvais, ni un diable mal intentionné, mais un mauvais démiurge, un créateur qui n'aurait pas bien fait son boulot, et qui aurait, tout simplement, raté son travail, raté le monde dans lequel nous vivons ?
C'est l'hypothèse du philosophe Emil Cioran, qui va même jusqu'à parler d'un Dieu taré qui se moquerait de nous...

L'invitée du jour :

Simona Modreanu, professeure des universités, HDR, directrice du Département de langue et littérature françaises et francophones de l'Université Alexandru Ioan Cuza de Iaşi (Roumanie)

Texte lu par Denis Podalydès :

  • Emil Cioran, Sur les cimes du désespoir, "Éternité et morale”, 1934, éditions de L’Herne, traduit par André Vornic

Sons diffusés :

  • Extrait du film Le Tout Nouveau Testament, de Jaco Van Dormael, 2015
  • Archive de Cioran sur l'agonie de l'cccident, 28 décembre 1950, dans Des idées et des hommes, France Culture
  • Archive de Cioran sur le dialogue avec Dieu, du 4 avril 1973, RTBF
  • Extrait du Mauvais démiurge, “Le mauvais démiurge”, d'Emil Cioran, 1969, éditions Gallimard, lu par Jean-Louis Jacopin (avec une musique d'Igor Stravinsky, L'oiseau de feu suite n°2 : Introduction - réduction pour 3 pianos, interprètes Giorgia Tomassi, Carlo Maria Griguoli, Alessandro Stella)
  • Archive de Cioran sur le fait d'écrire pour faire du mal, du 4 avril 1973, RTBF
  • Archive d'Eugène Ionesco, 23 juillet 1978, France 3
  • Adèle van Reeth lit des extraits des Cahiers, de Cioran (avec une musique de Bach, Oeuvres pour piano, Suite anglaise n°3 en sol min BWV 808 Sarabande, interprète : Idil Biret)
  • Archive de Cioran sur sa passion pour Bach, du 4 avril 1973, RTBF
  • Musique de fin : Bach, La passion selon Saint Matthieu, Ich will bei meinem Jesu wachen (1ère partie), Air de ténor et choeur - chef d’orchestre : Philippe Herreweghe, orchestre et choeur : Collegium vocale de Gand, interprète : Werner Güra (ténor)

Chroniques

10H52
3 min

La Chronique d'Aurélien Bellanger

Philippe Starck est-il le boomer alpha ?

Bibliographie

Intervenants
  • professeure des universités, HDR, directrice du Département de langue et littérature françaises et francophones de l'Université Alexandru Ioan Cuza de Iaşi (Roumanie)
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......