LE DIRECT
Phaeton
Épisode 1 :

La création d'un monde

50 min
À retrouver dans l'émission

Ovide rencontre l’actualité : la Nouvelle-Zélande et l’Inde viennent de reconnaître certains de leurs fleuves comme êtres vivants, acte ovidien s’il en est. Nous pénétrons aujourd’hui dans un monde de la porosité des frontières entre dieux et mortels, entre terre et mer, faune et flore...

Phaeton
Phaeton Crédits : Gustave Moreau

Cette mitoyenneté universelle aboutit à une étonnante apologie du végétarisme : si nos âmes voyagent d’un être à l’autre, ce rocher, ce fleuve, mais aussi ce porc et ce bœuf sont peut-être nos parents. Nous parcourons ce cosmos de la métamorphose universelle en compagnie de Xavier Darcos.

Le texte du jour

« Je me propose de dire les métamorphoses des formes en des corps nouveaux ; ô dieux (car ces métamorphoses sont aussi votre ouvrage), secondez mon entreprise de votre souffle et conduisez sans interruption ce poème depuis les plus lointaines origines du monde jusqu’à mon temps.

Avant la mer, la terre et le ciel qui couvre tout, la nature, dans l'univers entier, offrait un seul et même aspect ; on l'a appelé le chaos ; ce n’était qu’une masse informe et confuse, un bloc inerte, un entassement d'éléments mal unis et discordants. […] Partout où il y avait de la terre, il y avait aussi de la mer et de l’air ; ainsi la terre était instable, la mer impropre à la navigation, l'air privé de lumière ; aucun élément ne conservait sa forme, chacun d'eux était un obstacle pour les autres, parce que dans un seul corps le froid faisait la guerre au chaud, l'humide au sec, le mou au dur, le pesant au léger.

Un dieu, avec l'aide de la nature en progrès, mit fin à cette lutte ; il sépara du ciel la terre, de la terre les eaux et il assigna un domaine au ciel limpide, un autre à l'air épais. Après avoir débrouillé ces éléments et les avoir tirés de la masse ténébreuse, en attribuant à chacun une place distincte, il les unit par les liens de la concorde et de la paix. La substance ignée et impondérable de la voûte céleste s'élança et se fit une place dans les régions supérieures. L'air est ce qui en approche le plus par sa légèreté et par sa situation ; la terre, plus dense, entraîna avec elle les éléments massifs et se tassa sous son propre poids ; l'eau répandue alentour occupa la dernière place et emprisonna le monde solide.

Lorsque le dieu, quel qu'il fût, eut ainsi partagé et distribué l'amas de la matière, lorsque de ses différentes parts il eut façonné des membres, il commença par agglomérer la terre, pour en égaliser de tous côtés la surface, sous la forme d'un globe immense. Puis il ordonna aux mers de se répandre, de s'enfler au souffle furieux des vents et d'entourer d'une ceinture les rivages de la terre. »

- Ovide, Les Métamorphoses, trad. Georges Lafaye (1925), Gallimard Folio classique, pp.42-43, Livre I. (publication originale : 8 après JC)

Extrait

- Phaéton, adaptation radiophonique des Métamorphoses, Soirée de Paris 03/02/1967 sur France Culture.

Lectures

- Ovide, Les Métamorphoses, trad. Georges Lafaye (1925), Gallimard Folio classique, pp.42-43, Livre I. (publication originale : 8 après JC)

- Italo Calvino, La machine littérature, « Ovide et la contiguïté universelle », trad. de l’italien par Michel Orcel et François Wahl, Seuil, p.103.

- Ovide, Les Métamorphoses, trad. Georges Lafaye (1925), Gallimard Folio classique, pp.481-482, Livre XV ; (publication originale : 8 après JC)

Références musicales

- Christine de Pisan, Ovide dit qu’il est un messagier

- Kammerflimmer Kollektief , Equilibrium

- Ravel, Daphnis et Chloé

- Bernard de Ventadour, Can Vei la

Xavier Darcos
Xavier Darcos Crédits : MC - Radio France

Evénement

Colloque « Ovide 2017. Le transitoire et l’éphémère: un hapax à l’ère augustéenne ? », organisé par Gilles Sauron et Hélène Casanova-Robin, avec la collaboration de Marianne Moser. Cette manifestation se tiendra à l’université Paris-Sorbonne, salle des Actes, les 27 et 28 mars 2017.

Chroniques

10H50
2 min

Deux minutes papillon

"Diogène le cynique" par 'Etienne Helmer

Bibliographie

.

Les métamorphosesOvideGallimard/Folio Classique, 1992

Intervenants
  • ancien ministre, membre de l’Académie française et de l’Académie des sciences morales et politiques
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......