LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sang pour sang
Épisode 4 :

Méditations menstruelles

58 min

Les règles déclarent ouverte la bataille de l'intime ! Devenues un sujet public, y compris de lutte politique, elles sont les indicatrices de la condition des femmes : minoration et subordination. Pourquoi une telle peur du sang menstruel ?

Méditations menstruelles
Méditations menstruelles Crédits : Arman Zhenikeyev - Getty

Nécessaires, cachées, douloureuses, subies, sales… : le champ lexical des règles n'a rien de l'éclat du sang. Jamais associées à la force, à la vitalité, au choix, à la volonté. Intimes, elles ont pourtant des racines sociales, des effets médicaux et des résonances politiques. Mais comment choisir voire revendiquer ce qui semble être une fatalité ? Est-il même possible de s'en réjouir chaque mois ? Et ne pas en faire un sujet, est-ce forcément bien en parler ?

L'invitée du jour :

Camille Froidevaux-Metterie, philosophe féministe, professeure de science politique et chargée de mission égalité-diversité à l’Université de Reims Champagne-Ardenne

La bataille de l'intime

"Cela fait maintenant presque une dizaine d'années que les féministes se sont saisies de ce sujet, les règles, et qu'il est devenu public, politique, et crucial, parce qu'il a ouvert cette séquence féministe dans laquelle nous sommes entrés au début des années 2010, que j'ai qualifiée de "bataille de l'intime" et qui est, selon moi, un moment historiquement aussi important que celui des années 70. Il s'agit de relancer les thématiques corporelles qui avaient été déjà investies par la deuxième vague, mais d'approfondir cette exploration féministe du corps des femmes en allant jusque que dans l'intime, comme c'est le cas avec le sujet des règles, à la fois la manifestation physiologique par excellence du corps féminin, mais qui sont aussi, d'une certaine façon, l'indicateur aussi de la condition qui est faite aux femmes depuis à peu près toujours, à savoir une condition de minoration et de subordination." Camille Froidevaux-Metterie

Textes lus par Frédéric Pierrot :

  • Simone de Beauvoir,  Le Deuxième sexe, 1949, tome 2, L’expérience vécue, éditions Gallimard, collection Folio Essais, page 74
  • Iris Marion Young, Menstrual Meditation, 1990, dans On Female Body Experience, Oxford University Press, traduction de Camille Froidevaux-Metterie, 2005, pages 120-121
  • Yvonne Verdier, Façons de dire, façons de faire : la laveuse, la couturière, la cuisinière, éditions Gallimard, 1979, pages 73-74

Sons diffusés :

  • Archive d'Emmanuel Macron à propos de l’endométriose, 11 janvier 2022 
  • Extrait du film Problemos, d'Éric Judor, 2017 
  • Archive de Françoise Héritier, dans Surpris par la nuit, France Culture, 26 avril 2005
  • Mix de publicités de protections hygiéniques
  • Chanson de fin : Dolly Parton, PMS Blues
Chroniques
10H52
3 min
Le Pourquoi du comment : Philo
Le malheur peut-il nous rendre fou ?
Intervenants
  • philosophe féministe, professeure de science politique et chargée de mission égalité-diversité à l’Université de Reims Champagne-Ardenne
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......