LE DIRECT
Dominique Blanc aux côtés de Michel Piccoli et Bruno Carette
Épisode 4 :

Dominique Blanc : "Jouer est toujours une affaire de désir"

58 min
À retrouver dans l'émission

En 1983, Dominique Blanc rencontre Michel Piccoli. Dès lors s’instaurent une amitié et une collaboration au travers de nombreuses expériences filmiques et théâtrales. Dominique Blanc évoque ses souvenirs et l’engagement de cet Artiste majuscule dans son jeu et dans sa direction d’acteur.

Dominique Blanc aux côtés de Michel Piccoli et Bruno Carette
Dominique Blanc aux côtés de Michel Piccoli et Bruno Carette Crédits : Nouvelles éditions Films / TF1 Films

Qu’est-ce qui vous fait jouer ? Demande-t-on à Michel Piccoli... est-ce la vie qui vous apprend à jouer ou jouer qui vous apprend à vivre ? Le théâtre, le cinéma, la vie… tout va ensemble, répond Michel Piccoli, qui disait avoir attrapé le virus de la comédie vers l’âge de 10 ans, en pension, à l'occasion du spectacle annuel des élèves, organisé par les professeurs... L’enfant muet et secret qu’il était avait alors découvert comment raconter un peu de sa vie aux autres.

L'invitée du jour :

Dominique Blanc, comédienne et pensionnaire à la Comédie-Française

Un jeu infini

Le jeu de Michel Piccoli était économe, sans effet, sans complaisance, il allait dans le nerf du texte pour vous faire vibrer. Sur scène, devant ou derrière la caméra, il semble toujours à l’affût. Il y a quelque chose d’animal dans son jeu, une présence et une charge érotique certaine, mais en dehors de ça, son jeu est maîtrisé, intelligent, libertaire, qui ne connaît pas de frontière à la folie, au non-sens, à l’absurde, au tragique et au comique...          
Dominique Blanc

La part d'enfance préservée

Quand j’ai rencontré Piccoli, et au fil des années, ce que j’ai pu constater c’est que quelque soit le support, cinéma, théâtre, récital poétique, ce qui a été préservé c’était la part d’enfance, cette joie, cette gourmandise, l’humour… Dans "Milou en mai", il était dans un bonheur permanent comme partenaire, comme personne… Très heureux de retrouver Louis Malle, très heureux de ce projet, dans un état de liesse !          
Dominique Blanc

Un directeur d'acteur précis, comme l'était son jeu

Piccoli a fait trois films, il était un directeur d’acteur extrêmement précis, comme l’était son jeu, exigeant, mais aussi très ludique : ça devait passer par la complicité, le rire, l’échange de blagues… je me suis rappelé que sur "La plage noire", il avait demandé que je pleure sur une joue, une joue précise, et avec des heures de concentration on y parvient… Dirigé par cet homme, je me disais qu’il fallait la même liberté de jeu qu’il avait lui-même, c’est ce que je me suis souhaité à chaque tournage, j’avais peur de le décevoir, mais une fois lancée, c’était parti ! On est dans cette navigation à travers les tempêtes et on ne se quitte plus !          
Dominique Blanc

Sons diffusés :

  • Archive de Michel Piccoli dans l'émission A voix nue, France Culture, 11/02/2002
  • Archive de Patrice Chéreau dans l'émission Passage du témoin, France Culture, 13/05/2003 et extrait de Phèdre (mise en scène par Patrice Chéreau en 2003 avec Dominique Blanc dans le rôle de Phèdre)
  • Archives de Michel Piccoli dans l'émission Le Bon Plaisir, France Culture, 26/05/1990
  • Archive de Michel Piccoli dans l'émission Le Bon Plaisir, France Culture, 30/06/1990
  • Extrait du film Milou en mai, de Louis Malle, 1990
  • Extrait du film La plage noire, de Michel Piccoli, 2001
  • Archive de Marguerite Duras dans l'émission Les Chemins de la connaissance, France Culture, 27/06/1974

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

Ma fille, cette heureuse étrangeté
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......