LE DIRECT
Manifestation de Black blocs

NON ! De l’esprit de révolte

59 min
À retrouver dans l'émission

Réapprenons à dire non!

Manifestation de Black blocs
Manifestation de Black blocs Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

Du NON! de l'enfant au NON! de la révolte en politique, Vincent Delecroix défend les rigoureuses nécessités du refus, de la résistance et de l'indignation dans la vie privée comme dans la vie publique. Déconstruire la mythologie du non pour le sauver des surenchères et des banalisations, tel est l'enjeu de ce livre.

Le texte du jour

« Dans quelle étrange simplification et falsification vit l’homme ! On n’en finit pas de s’émerveiller, pourvu qu’on se soit d’abord fait les yeux qui permettent de voir cette merveille ! Comme nous avons rendu tout ce qui nous entoure clair, libre, facile et simple ! Comme nous avons su octroyer à nos sens un passeport pour tout ce qui est superficiel, à notre pensée un désir divin de bonds malicieux et d’erreurs de raisonnement ! – Comme nous avons su d’emblée nous y prendre pour préserver notre ignorance, pour jouir d’une liberté, d’une absence de scrupules, d’un manque de prudence, d’une hardiesse, d’une gaieté d’esprit dans notre vie à peine concevables, pour jouir de la vie ! Et c’est uniquement sur ce fondement d’ignorance, désormais inébranlable et granitique, que la science a eu jusqu’à présent le droit de s’élever, la volonté de savoir sur le fondement d’une volonté bien plus vive, de la volonté de ne pas savoir, d’incertitude, de non vrai ! Non comme son contraire mais – comme son affinement ! Le langage peut bien, ici comme ailleurs, rester prisonnier de sa balourdise et persister à parler d’oppositions là où il n’y a que des degrés et un subtil échelonnement complexe ; la tartuferie incarnée de la morale, qui fait désormais invinciblement partie de notre « chair et sang », peut même, également, faire dévier les mots dans notre bouche à nous, hommes de savoir : çà et là, nous le comprenons et nous rions de ce que la meilleure science soit justement celle qui veut nous maintenir le mieux dans ce monde simplifié, artificiel de bout en bout, recomposé à souhait, falsifié à souhait, de ce que, d’une volonté involontaire, elle aime l’erreur, parce qu’elle, la vivante, - aime la vie ! »

Friedrich Nietzsche, Œuvres, (traduction Patrice Wotling) Par-Delà le bien et le mal. Prélude à une philosophie de l’avenir, Chapitre II : L’Esprit Libre, Mille et une pages, (Flammarion, 2000) p.649

Extraits

Série télévisée « Bonne nuit les petits » RTF

Jean-Pierre Raffarin, le 30 mai 2005

Christiane Taubira, le 23 juin 2015 à l’Assemblée nationale

Références musicales

Amy Winehouse and Jay-z , Rehab 

Mozart, Don Giovanni Notte e giorno faticar (Acte I Sc 1) Air de Leporello

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

Elever la voix avec Olympe de Gouges

Bibliographie

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......