LE DIRECT
Fabrice Luchini à travers quatre films d'Eric Rohmer
Épisode 3 :

Fabrice Luchini : "Celui qui m'a nommé, c'est Eric Rohmer"

58 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec le comédien Fabrice Luchini, construit, structuré par Eric Rohmer, le cinéaste qui le révéla en 1970 dans "Le Genou de Claire" et avec qui il collabora vingt ans durant, cinq films durant. Il évoque leur rencontre, la passion de Rohmer pour les théières, et leur complicité...

Fabrice Luchini à travers quatre films d'Eric Rohmer
Fabrice Luchini à travers quatre films d'Eric Rohmer Crédits : Les Films du Losange

Première diffusion de cette émission le 20/06/2019, et première diffusion du Journal de la philo de Géraldine Mosna-Savoye, en fin d'émission, le 03/01/2020, à réécouter ici :

L'invité du jour :

Fabrice Luchini, comédien et écrivain

Eric Rohmer, le seul homme libre du cinéma

Eric Rohmer m’a nommé, il m’a donné un nom. S'il n’avait pas eu le courage aristocratique, la liberté de m'imposer dans Le Genou de Claire, dans Perceval et dans Les Nuits de la pleine lune, moi, un jeune homme absolument inconnu, qui n’existait pas, je n’aurais pas eu d’agent, je n’aurais pas connu la découverte du théâtre avec le grand professeur Cochet. Rohmer c'est le seul homme libre du cinéma, il ne dépendait pas des télévisions, il était auto produit avec des films peu chers, une liberté absolue qui n’a fait qu’augmenter avec l’âge.            
Fabrice Luchini

Eric Rohmer voulait faire du thé pour ses actrices

Rohmer ne supportait pas les gens qui parlaient de son cinéma, il ne supportait pas les critiques. Il voulait faire du thé. Du thé qu’il donnait aux actrices. J’ai passé des dizaines et des dizaines, des centaines d’heures avec lui et il aimait la conversation. Au sens de Madame du Deffand, au sens où il se levait pour nous dire du Victor Hugo et moi je lui disais du Rimbaud.            
Fabrice Luchini

Le succès des "Nuits de la pleine lune"

Je ne peux qu’adorer "Les Nuits de la pleine lune" puisque ça a été un vrai succès, en 1985 ce film m’a libéré parce que vous savez, la réalité de ce métier c’est que vous n’existez que si vous faites des entrées, et entre 68 et 85 je ne pouvais pas me considérer comme acteur parce que les films dans lesquels je jouais étaient des films d’intellectuels, un peu ambitieux et ils ne marchaient pas.            
Fabrice Luchini

Sons diffusés :

  • Plusieurs archives radio d'Eric Rohmer, 1970
  • Extrait du film Le Genou de Claire, d'Eric Rohmer, 1970
  • Extrait du film Perceval le Gallois, d'Eric Rohmer, 1978
  • Extrait du film Les Nuits de la pleine lune, d'Eric Rohmer, 1984
  • Extrait du film L'Arbre, le Maire et la Médiathèque, d'Eric Rohmer, 1992
  • L'écrivain Céline chante en 1956 Règlement, une chanson de sa composition
  • Fabrice Luchini en duo avec Clio, Eric Rohmer est mort
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......