LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Gandhi, figure équivoque ?
Épisode 1 :

Philosopher en Inde

59 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui, être philosophe en Inde peut vous faire tuer. De nombreuses arrestations d'intellectuels ont eu lieu cette année en Inde et les violences sont fréquentes envers les philosophes. Pourquoi la philosophie est-elle en danger ? Philosopher en Inde relève-t-il d'un engagement politique ?

Gandhi, figure équivoque ?
Gandhi, figure équivoque ? Crédits : UPI - AFP

Une émission enregistrée durant La Nuit de la Philosophie du 16 novembre à l’Unesco en compagnie de philosophes du monde entier à l’occasion de la journée mondiale de la philosophie.

Depuis 2013, plusieurs philosophes rationalistes ont été assassinés en Inde.
Pourquoi philosopher est-il si dangereux ?
Aujourd'hui, la philosophie en Inde remet en cause le pays telle que l'a défini l'hindouisme, à l'origine de la création des castes qui définissent une hiérarchie de la société. La philosophie, quant à elle, est d’abord une recherche de la liberté...
Mais surtout, la philosophie se distingue de la théorie postcoloniale qui a émergé sur la scène politique dans les années 1980 comme une solution au conflit entre les institutions modernes et le système de classe et qui nourrit l'hindouisme.
Gandhi (1869-1948), est l'incarnation des valeurs universelles de paix et de non-violence, il était pourtant partisan du système des castes et selon Shaj Mohan, précurseur de la théorie postcoloniale...
Gandhi serait-il finalement un personnage équivoque ?

Les invités du jour :

  • Divya Dwivedi, philosophe, professeure adjointe au département des sciences humaines et sociales de l'Institut indien de technologie de Delhi en Inde
  • Shaj Mohan, philosophe

Le rôle du postcolonialisme dans la pensée indienne

Entre la philosophie et la théorie postcoloniale il n’y a pas de rupture, c’est un symptôme du fait qu’il n’y a pas de rupture l’Orient et l’Occident. Si on regarde les textes de la théorie postcoloniale, on s’aperçoit qu’elle emprunte ses ressources intellectuelles à ce que l’on appelle la philosophie occidentale. Parmi les influences les plus importantes de la théorie postcoloniale il y a Derrida ainsi que les travaux de Michel Foucault. Mais si on observe celui qu’on pourrait appeler le père de la théorie postcoloniale, Gandhi, on constate qu’il n’est pas seulement le produit de l’Orient qui parle contre la répression de l’Occident, lui-même est un produit de l’Occident : il a étudié la philosophie en Occident et il a eu une formation de droit à Londres.      
Divya Dwivedi

Deux versions de la connaissance qui engendrent la violence

En Inde depuis 2013, 4 philosophes rationalistes ont été tués, assassinés à la porte même de leur domicile. Ces philosophes ont été tués par des organisations hindouistes nationales. Il y a une raison : en Inde la philosophie résulte de textes écrits en 1200 avant J.-C., connus comme la connaissance brahmanique, et qui codifient l’ordre des castes : les Brahmans en haut, les intouchables en bas. Il y a un conflit entre cette façon traditionnelle de se livrer à la pensée, et ce qu’on appelle la philosophie rationnelle ou la philosophie européenne moderne. Ce conflit entre ces deux versions de la connaissance ont donné lieu à ces assassinats.      
Shaj Mohan

L'hindouisme, une invention moderne 

L’hindhouisme semble être contre la modernité mais c’est une invention moderne ! C’est la religion ancienne la plus récemment inventée, au 19ème siècle, sous l’influence de nouvelles structures administratives coloniales qui exigeaient, pour gouverner cette immense société diverse qu’était le sous-continent indien où il y avait différentes religions, différentes croyances, où les gens étaient en conflit les uns avec les autres (il n’y avait pas de religion hindou), de mettre en place des catégories pour faire des recensements pour dénombrer les ressortissants de la population et créer une législation contraignante pour tous. Artificiellement il a été proposé une seule religion qui rassemblerait les diverses religions en conflit entre elles, sous le terme "hindou". Mais ce terme est mal choisi parce que pendant de nombreux siècles "hindou" désignait uniquement ces gens qui vivaient dans le sous-continent indien, ni chrétiens, ni musulmans. Au 19ème siècle les Britanniques ont choisi un seul terme, ont rassemblé les castes dans un système particulièrement discriminatoire.      
Certains anthropologues préfèrent dire que le système de caste est une construction coloniale mais ce n’est pas juste, c’est une proposition coloniale activement adoptée par la population locale pour maintenir la structure de discrimination qui est celle qui prévaut.      
Chaque jour nous voyons que l’Inde est identifiée comme une ancienne civilisation, par conséquent on peut penser que c’est une ancienne civilisation hindou... En fait, le postcolonialisme résume une situation où on invente des identités mais on élimine le fait qu’elles sont inventées.      
Divya Dwivedi

Textes lus par Georges Claisse : 

  • Salman Rushdie, Les Enfants de minuit, 1981, édition folio
  • Extrait de La jeune Inde de Mohandas K. Gandhi, éditions Stock, 1924

Sons diffusés :

  • Archive de Gandhi sur la paix et la non-violence, 1931
    et musique de Alam Khan, Kaushi Kanra in Drut Tintal
  • Chanson de Sade, Soldier of love
  • Chanson de Dolores O'Riordan, Ordinary Day
Chroniques
10H55
5 min
Carnet de philo
La mètis des Grecs
Intervenants
  • philosophe, professeure adjointe au département des sciences humaines et sociales de l'Institut indien de technologie de Delhi en Inde
  • philosophe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......