LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'acteur Tom Skerritt dans une scène du film Alien en 1979.
Épisode 2 :

1986 : La guerre de l'homme contre l'homme

59 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce qui est le plus dangereux : la logique capitaliste prête à sacrifier des vies humaines pour s’approprier une arme biologique ? ou des monstres extraterrestres qui tuent les humains en leur perforant le thorax afin de se reproduire ? Explications avec Peter Szendy.

ALIENS / ALIEN II (1986) USA
ALIENS / ALIEN II (1986) USA Crédits : ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12 - AFP

Bouclez vos ceintures et cramponnez-vous, nous embarquons à bord du vaisseau Sulaco avec une équipe de mercenaires aguerris pour aller chasser les aliens de la planète LV-426. Mais qui est le plus dangereux des deux : les xénomorphes sanguinaires ou bien le capitalisme sans scrupules prêt à sacrifier des vies humaines pour mener des guerres toujours plus destructives ?    

Dans ce second volet de la saga Alien, le lieutenant Ripley s’éveille d’un affreux cauchemar pour retrouver une réalité qui a bien changé après 57 ans de dérive inter-galactique dans sa capsule. 

Texte

Schmitt, La Notion de politique, [1963], Flammarion, 1992.    

Le caractère spécifique du politique entraîne un pluralisme des Etats. Toute unité politique implique l’existence éventuelle d’un ennemi et donc la coexistence d’une autre unité politique. Aussi, tant que l’Etat en tant que tel subsistera sur cette terre, il en existera plusieurs et il ne saurait y avoir d’Etat universel englobant toute l’humanité et la terre entière. (…) L’humanité en tant que telle ne peut pas faire la guerre, car elle n’a pas d’ennemi, du moins sur cette planète. Le concept d’humanité exclut le concept d’ennemi parce que l’ennemi lui-même ne laisse pas d’être un homme et qu’il n’y a là aucune distinction spécifique. Le fait que certaines guerres soient menées au nom de l’humanité ne constitue pas une réfutation de cette vérité simple, mais seulement un renforcement de la signification politique. (…) Le concept d’humanité est un instrument idéologique particulièrement utile aux expansions impérialistes, et sous sa forme éthique et humanitaire, il est un véhicule spécifique de l’impérialisme économique.

Film

Alien, le retour, James Cameron, 1986

Alien 3, David Fincher, 1992 

Archives

Ridley Scott, Le Monde du Cinéma, 1979

Instrumentales:

BO Horner, Aliens, The Deluxe Edition

Chansons

Joe Cocker, Space Captain

Soko, I thought I was an alien

Extraits de Alien 3, David Fincher, 1992

Le sacrifice de Dillon (Charles S. Dutton)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
10H55
5 min
Carnet de philo
L'autre Levinas

Bibliographie

Métaphysique d'Alien

Métaphysique d'AlienLéo Scheer, 2015

Intervenants
  • professeur en littérature comparée et en humanité à l'Université de Brown aux Etats-Unis, conseiller auprès de la Philharmonie de Paris
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......