LE DIRECT
Sur le tournage de "Enter the Dragon" de Robert Clouse
Épisode 4 :

L’éthique des samouraïs

58 min
À retrouver dans l'émission

Dans l’imaginaire collectif, le samouraï est un guerrier japonais violent et sauvage, adepte de la mort volontaire appelée le "Seppuku" et suivant le code d’honneur du "Bushido", la voie du guerrier. Son histoire est complexe et s’articule avec le contexte politique du Japon. Qui est-il vraiment ?

"Les 7 samouraïs" d'Akira Kurosawa, 1955
"Les 7 samouraïs" d'Akira Kurosawa, 1955 Crédits : Le Pacte

Les samouraïs apparaissent à la période antique japonaise (VII au Xème siècle) puis ils dominent les temps médiévaux (XII au XVIème siècle) et la Période d’Edo ou "prémoderne" (XVII au XIXème siècle) pour enfin voir leur statut être aboli en 1870 avec les réforme de Meiji.

L'éthique guerrière du samouraï repose sur une tradition de loyauté, pas toujours respectée et souvent théâtralisée, qui permet de devenir un guerrier honorable. Cette philosophie est surtout guerrière, pratique, terre à terre. Et plus que la vie après la mort, c’est la gloire après la mort qui compte.
Les samouraïs semblent avoir deux facettes : insoumis, sauvages et barbares, ils sont aussi accoutumés aux plaisirs raffinés et aux traditions comme le théâtre Nô, la pratique de la Voie du thé ainsi que le protectorat des arts.

L'invité du jour :

Pierre-François Souyri, ancien directeur de la Maison franco japonaise de Tokyo, professeur honoraire à ’l’Université de Genève où il a longtemps enseigné l’histoire du Japon
Auteur de Samouraï : 1000 ans d’histoire du Japon co-éditions Château des ducs de Bretagne-Musée d’histoire et Presses Universitaires de Rennes, Les guerriers dans la rizière : la grande épopée des samouraïs aux éditions Flammarion.

Les samouraïs, un ensemble divers

À partir du 13ème siècle, tous les dirigeants du Japon font partie de la classe des guerriers, appelés samouraïs. Le shogun est un guerrier, les daimyō (les grands seigneurs) sont aussi des grands guerriers et leur vassalité est composée d’hommes eux-mêmes guerriers…              
Les samouraïs sont un ensemble divers : ils sont la classe dirigeante mais aussi une fraction de la classe moyenne. Entre un grand seigneur et un petit samouraï il y a des différences socio-culturelles extrêmes              
Pierre-François Souyri

Les vertus des guerriers

Il y avait chez les samouraïs l’idée qu’il fallait être extrêmement méticuleux, frugale dans sa vie quotidienne et qu'il fallait soigner son corps afin de ne pas apparaître ridicule. Ce qui caractérise les samouraïs d’une certaine façon c’est la peur d’être déshonoré. Le maintien de l’honneur de son nom, de son sang, de son rang, sont des vertus absolument cardinales parmi les guerriers.              
Pierre-François Souyri

Bushido et shido, deux voies du guerrier

Les samouraïs sont apparus au cours du 10ème siècle et le bushido, la voie du guerrier, est un terme qui apparaît tardivement dans l’histoire du Japon, à la fin du 16ème siècle.              
Cette voie des guerriers est une expression qui voisine avec d’autres comme la voie des hommes…              
Au cours du 17ème et au début du 18ème siècle, une idéologie se matérialise dans un certain nombre de textes à un moment où les guerriers ne font plus la guerre, le système s’étant pacifiée… On apprend aux guerriers qui sont des descendants de combattants à obéir aux règles, maintenir la stricte hiérarchie au sein du fief, gérer les intérêts du seigneur, se transformer en bureaucrate... On met à l’honneur le shido, la voie du lettré, le bushido paraissant désuet aux yeux des élites à partir du moment où les samouraïs n’ont plus à faire la guerre.              
Pierre-François Souyri

Les valeurs des guerriers

On retrouve de manière exacerbée chez les samouraïs un certain nombre de valeurs : la loyauté, la fidélité, le courage physique, une forme de frugalité voire d’abnégation. Mais au-dessus de tout il y a le respect et en particulier le respect de l’honneur…              
Perdre la face, dans la société guerrière japonaise, est quelque chose de terrible, c’était perdre son honneur, être remis en cause en tant qu’homme. On retrouve là des valeurs très liées à la virilité.              
Pierre-François Souyri

Lecture de Shemss Audat :

  • Extrait du Hagakure écrit entre 1710 et 1717, sur la mise en beauté des samouraïs, et suivi d'une musique de l'ensemble Yonin No Kan, Hachi Dan

Sons diffusés :

  • Extrait du film Le Samouraï du crépuscule de Yōji Yamada, 2002
  • Extrait du Bushido sur l'honneur et la mort par Yamaga Soko, 18ème siècle, lu par Christophe Lémée
  • Extrait du Japon moderne et l'éthique samouraï de Mishima, 1967 et publié en 1985
  • Extrait du film Furyo de Nagisa Ōshima, 1983
  • Musique de fin de l'ensemble Sakura, Danse du festival Awa odori

Une rediffusion du 22 octobre 2018

Chroniques

10H52
4 min

La Chronique d'Aurélien Bellanger

Qu'est-ce qu'un événement historique ?

Bibliographie

Samouraï : 1000 ans d'histoire du JaponPierre-François SouyriChâteau des ducs de Bretagne-Musée d’histoire / Presses Universitaires de Rennes, 2014

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......