LE DIRECT
Pier Paolo Pasolini en 1971
Épisode 2 :

Le poète prophète

59 min
À retrouver dans l'émission

En Italie, on célèbre Pasolini en poète, quand en France, on le célèbre plutôt en cinéaste. Il place la poésie au-dessus de la littérature, à travers elle il part à la recherche de la source du langage, le mystère d'une présence indicible. La poésie était-elle aussi une arme contre le fascisme ?

Pier Paolo Pasolini
Pier Paolo Pasolini Crédits : GAMMA/Gamma-Rapho - Getty

Je vois que ma vie devra renoncer à ce que les hommes appellent vivre et se recueillir toute entière dans une vision poétique des événements, transformer toujours en être fantastique ce qui se produit d'ordinaire de la façon la plus banale qui soit.          
Pier Paolo Pasolini

L'invitée du jour :

Nathalie Castagné, écrivaine et traductrice

Traduire une certaine vision du monde

La poésie lui a semblé être le moyen, peut être, de traduire une adhésion au réel, à ces moments où les choses révèlent comme leur source pour un esprit contemplatif, et mystique d'ailleurs, tel que celui de Pasolini.  
Nathalie Castagné

La poésie comme langage particulier

Comme beaucoup de poètes il est à la recherche de quelque chose qui est antérieur au langage, qui est une source du langage. Il se trouve confronté à ce mystère d'une présence qui est à la fois indicible, au-delà, en-deça des mots et que pourtant il a l'exigence de dire, étant poète.  
Nathalie Castagné

Lectures de George Claisse :

  • Extrait des Cendres de Gramsci de Pasolini, L'Apennin, 1957, dans Poésies : 1943-1970, aux éditions Gallimard, de Pasolini
  • Extrait de Poésie en forme de rose, La Réalité, 1951, dans Poésies : 1943-1970, aux éditions Gallimard, de Pasolini

Sons diffusés :

  • Montage de Nicolas Berger avec une archive d'Alberto Moravia, RTF, 27/10/1962, un extrait du film Porcherie de Pasolini, un chant du film Accattone de Pasolini, et musique de Daniele Di Bonaventura, Danza mediterranea
  • Archives de Pasolini, dans l'émission Cinéastes de notre temps, avec Jean-André Fieschi
  • Montage de Nicolas Berger avec une archive d'Alain Badiou dans l'émission Poésie et ainsi de suite, 16/12/2016, un extrait du film Accattone de Pasolini et une archive de Pasolini de l'émission Pour le cinéma, RTF, 10/07/1974
  • Chanson de fin : La Bonifica Emiliana Veneta, Al quartiere d'Ungheria

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

Hayek ou les vertus de l’ignorance

Bibliographie

Poésies : 1943-1970Pier Paolo PasoliniGallimard, collection Du monde entier, 1990

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......