LE DIRECT
Agnès Gayraud
Épisode 39 :

Agnès Gayraud, philosophe musicienne

58 min
À retrouver dans l'émission

Portrait de la philosophe et auteure-compositrice-interprète du projet musical "La Féline", Agnès Gayraud, ou comment concilier l'amour de la métaphysique à l'écriture sensible et musicale...

Agnès Gayraud
Agnès Gayraud Crédits : Poley Luard

Les Chemins de la philosophie du vendredi vous emmènent chaque semaine à la rencontre de ceux qui ont fait de la philosophie leur métier.   

La philosophie est-elle une vocation ? Comment viennent les  idées ? Comment se fabrique un concept ? À quoi ressemble l'atelier du  philosophe ? Et quel rôle le philosophe doit-il jouer dans la cité ?

L'invitée du jour :

Agnès Gayraud, normalienne, agrégée et docteure en philosophie, professeure d'esthétique à la Villa Arson à Nice, auteure-compositrice et interprète du projet musical La Féline

La musique, une passion dès l'enfance

L’enfant que j’étais a très tôt écrit des textes, et chanté ces textes. J’avais un petit enregistreur, j’avais déjà ce rapport à l’enregistrement, et c’est resté un rapport à la musique comme pratique presque quotidienne d’inventer des chansons. La philosophie, sous ce nom-là, en tant que telle, je l’ai découverte plus tard. C’est la dimension pluri-disciplinaire de la philosophie qui m’a intéressée. Il me semblait que je pouvais m’attarder sur la métaphysique, la philosophie des sciences, l’anthropologie, l’esthétique, la réflexion sur l’art…    
Agnès Gayraud

Rencontre avec Adorno 

Je me suis intéressée à Adorno parce que je cherchais un livre de métaphysique du 20ème siècle. On m’a conseillé "Dialectique négative". Je voulais un texte difficile, m’affronter à quelque chose d’exigeant, je n’ai pas été déçue. Le texte est passionnant, étrangement construit, et au fond n’est pas un texte de métaphysique mais un texte qui cherche les conditions d’un sujet philosophique alors même qu’on ne croit plus à la métaphysique… Mais ce texte a un tel rapport obsessionnel à l’histoire de la métaphysique qu’il en devient métaphysique...    
Agnès Gayraud

Comment concilier écriture théorique et écriture sensible ?

Adorno, dans un ses textes, dit que c’est une aberration de distinguer sensibilité et intelligence. C’est une drôle de vision de la rationalité que de la priver toujours de corps ou en l’occurrence d’oreille. Etre humain et s’exprimer c’est avoir à sa disposition des registres d’expression le plus divers possible. Quand je m’adresse au lecteur de mon livre "Dialectique de la pop", je ne suis pas en train d’essayer de l’émouvoir, mais lui faire comprendre quelque chose, quand la musicienne est là pour émouvoir. D’ailleurs, j’ai beaucoup plus le trac quand je dois jouer une chanson que quand je viens parler d’un livre.    
Agnès Gayraud

Sons diffusés :

  • Montage de début d'émission par Thomas Beau avec un extrait de la chanson No milk today de Herman's Hermits, un extrait  du film La Féline, de Jacques Tourneur, un extrait d'archive de Theodor Adorno, un extrait de la chanson de Paco Ibañez, Canción del Jinete, un extrait de Deleuze et un extrait de la chanson d'Anne Sylvestre, Les gens qui doutent
  • Archive de Theodor Adorno sur l'industrie culturelle, RTF, Université radiophonique et télévisuelle, 28/09/1963
  • Entretien téléphonique avec Olivier Lamm, journaliste musical 
  • Chanson de Paco Ibañez, Canción del Jinete (paroles de Federico García Lorca), 1964
  • Chanson d'Anne Sylvestre, Les gens qui doutent
  • Extrait du film La Féline, de Jacques Tourneur
  • Chanson Où est passée ton âme, La Féline, album La Vie future à paraître le 11 octobre 2019 chez Kwaidan records

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

Anti-manuel de philosophie (2/37) : Stop au « carpe diem » !

Bibliographie

TriompheLa FélineKwaidan records, 2017

Intervenants
  • philosophe, professeure d'esthétique à la Villa Arson, compositrice et interprète sous le nom « La Féline ».
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......