LE DIRECT
Barbara Stiegler
Épisode 30 :

Barbara Stiegler, philosophe de la biologie

58 min
À retrouver dans l'émission

Portrait de Barbara Stiegler, passionnée enfant par les sciences et déçue par leur enseignement, elle s’est alors orientée vers la philosophie et travaille aujourd’hui les questions politiques en relation au biologique, non pas comme une science mais comme une évocation du vivant.

Barbara Stiegler
Barbara Stiegler Crédits : F. Mantovani / Gallimard

Les Chemins de la philosophie du vendredi vous emmènent chaque semaine à la rencontre de ceux qui ont fait de la philosophie leur métier.   

La philosophie est-elle une vocation ? Comment viennent les  idées ? Comment se fabrique un concept ? À quoi ressemble l'atelier du  philosophe ? Et quel rôle le philosophe doit-il jouer dans la cité ?

L'invitée du jour :

Barbara Stiegler, professeure de philosophie politique à l’Université Bordeaux Montaigne, membre de l’Institut universitaire de France et responsable du Master « Soin, éthique et santé »

Le labyrinthe philosophique de Nietzsche

De tous les philosophes, Nietzsche est celui qui m’est le plus proche. Il a une manière de faire de la philosophie qui me le rend accessible, il peut faire de la philosophie sur son alimentation, sur le climat, il a du mal avec la pure abstraction. Il y a quelque chose d’incarné, de sensible… Il forge ses concepts à partir de sa sensibilité. Mais j’ai tout de suite compris qu’il était faussement simple, qu’il se contredisait, j’aime son labyrinthe.
Barbara Stiegler

Exclusion de la phénoménologie

J’étais dans la génération des années 90 très marquée par la phénoménologie, c’est une tradition que j’aime, mais dans laquelle paradoxalement je ne me sentais pas bien. Je sentais une exclusion du politique, une exclusion de la question de l’éducation… comme si ces questions étaient secondarisées. C’est étrange car la phénoménologie peut tout penser… Et il y avait quelque chose de médical dans ma façon de faire de la philosophie, diagnostiquer des maladies, chercher des traitements, je ne trouvais pas ça dans la phénoménologie, qui proposait pour moi de magnifiques descriptions.
Barbara Stiegler

Sons diffusés :

  • Archives de Bernard Stiegler, dans Maman les p'tits bateaux, France Inter, 2017
  • Extrait du film Le Guépard de Luchino Visconti, 1963
  • Musique de Bach, Erbarme dich, Passion selon saint Matthieu, interprétée par Gustav Leonhardt
  • Archive d'Emmanuel Macron sur l'adaptation, interview daté de 2018 pour la télévision suisse
  • Musique de Bellini, Casta Diva, La Norma, Acte 1, interprétée par Maria Callas, 1954

Chroniques

10H55
5 min

Le Journal de la philo

Pourquoi ne pas savoir que l’on ne sait pas a des vertus
Intervenants
  • professeure de philosophie politique à l’Université Bordeaux Montaigne, membre de l’Institut universitaire de France et responsable du Master « Soin, éthique et santé »
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......