LE DIRECT
Hélène Frappat
Épisode 65 :

Hélène Frappat, la revanche d'une philosophe blonde

58 min
À retrouver dans l'émission

Etudiante, Hélène Frappat fit le choix de fuir la littérature et l’imagination qu’elle trouvait dangereuse, rentrant en philosophie comme on rentre dans les ordres. Mais elle a quitté l’université, et renoué avec l’écriture et le cinéma, lieu même de la pensée, devenant alors une "agent triple"...

Hélène Frappat
Hélène Frappat Crédits : © Jean-Sébastien Chauvin

Etre philosophe, est-ce un métier ? est-ce une vocation ? Comment se fabrique un concept ? Et quel est le rôle du philosophe dans la cité ?

Hélène Frappat a écrit plusieurs romans où l’on croise l’enfance, le mensonge, et de longs fleuves intranquilles ; deux essais sur le cinéma de Jacques Rivette et un sur Rossellini ; elle est commissaire d’expositions ; a traduit un scénario d’Orson Welles ainsi qu’un livre d’Adorno ; elle a aussi produit des documentaires pour la radio et réalisé un court-métrage…
Et la philosophie dans tout ça ? C’est pourtant avec elle que tout a commencé…
Fâcherie ou désamour ? Hélène Frappat nous raconte…

L'invitée du jour :

Hélène Frappat, écrivaine, critique de cinéma et traductrice

"La revanche d'une blonde"

À chaque fois que je revois "La revanche d’une blonde" je suis en larmes. Ça ressemble à mon autobiographie, voilà ma vie sur mon l’écran, mon parcours : l’histoire de Elle Woods, cette blonde qui va durement lutter pour arriver jusqu’au royaume des brunes, Harvard, le droit, Aristote, le royaume de la pensée... Cette femme prise pour une ravissante idiote qui va devoir faire ses preuves avec beaucoup d’opiniâtreté, une forme de gentillesse et de naïveté... Ce personnage est un des plus beaux personnages du cinéma américain récent.                  
Hélène Frappat

Rentrer en philosophie et abandonner l'imagination

La philosophie a été le moment pour moi où je me suis détournée de la littérature. J’ai choisi entre l’imagination, pour moi du côté du roman, j’en lisais, j’en écrivais, jusqu’à arrêter : l’imagination me faisait assez peur, je la trouvais dangereuse, pour moi elle avait quelque chose à voir du côté de la folie, et j’avais une vision naïve de la philosophie, une façon de ne pas voir que tous les plus grands systèmes philosophiques reposent eux-mêmes sur une richesse d’imagination inouïe, mais j’ai cru choisir, je suis rentrée en philosophie comme on rentre dans les ordres, comme si j’abandonnais l’imagination pour aller dans la recherche de la vérité.                  
Hélène Frappat

Une agent triple

À l’époque de ma thèse, j’écrivais déjà sur le cinéma, je ne choisissais pas entre mes différents amours… j’avais quand même mis de côté l’écriture de la fiction mais je n’avais pas mis de côté le cinéma qui avait autant d’importance pour moi. Quand on me demandait de me présenter, je disais que j’étais un agent triple ou un triple agent pour parler comme Eric Rohmer… Ecrire sur le cinéma, ça m’a été reproché. Ai-je quitté la philosophie ? En tout cas, finalement, j’ai quitté l’université.      
Hélène Frappat

Le cinéma, le lieu de la pensée

Le cinéma est pour moi le lieu même de la pensée. Ce n’est pas simplement le lieu d’une illustration de la pensée. Jean Renoir disait qu’il filmait la pensée sur le visage des acteurs. Dans un de mes premiers textes sur le cinéma, je me questionnais sur la façon dont le cinéma de Rivette nous livre un savoir.                  
Hélène Frappat

Hélène Frappat est la commissaire de l'exposition L'amour est une fiction, à l'IMEC à Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, jusqu'au 20 septembre 2020

Sons diffusés :

  • Extrait du film La revanche d'une blonde, de Robert Luketic, 2001
  • Archive d'Etienne Balibar, dans l'émission Hors champs, France Culture, 18/04/2016
  • Extrait du film Paris nous appartient, de Jacques Rivette, 1958
  • Chanson de Mina, Il cielo in una stanza
  • Archive de Jean-François Lyotard, dans l'émission Le bon plaisir, France Culture, 07/03/1992

L'ARCHIVE DU VENDREDI :

Désormais, chaque vendredi, l'équipe des Chemins de la philosophie vous propose un nouveau rendez-vous : nous vous ferons découvrir un moment d'archive de philosophe ou de philosophie.
Aujourd'hui, écoutons Jean-Paul Sartre dans son émission Les temps modernes, 03/11/1947, RTF. Il lit et commente le courrier des lecteurs...

Bibliographie

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......