LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Benoît Peeters
Épisode 67 :

Benoît Peeters : "La biographie est la collaboration avec l'ombre d'un disparu"

58 min
À retrouver dans l'émission

Benoît Peeters a étudié la philosophie, soutenu sa thèse sous la direction de Roland Barthes, puis s’est consacré à l’écriture : romans, essais, biographie et bande dessinée. Sa passion ? Le récit sous toutes ses formes, et la vie des autres aussi, indissociable de la pensée...

Benoît Peeters
Benoît Peeters Crédits : PIERRE DUFFOUR - AFP

Etre philosophe, est-ce un métier ? Est-ce une vocation ? Comment se fabrique un concept ? Et quel est le rôle du philosophe dans la cité ?

L'invité du jour :

Benoît Peeters, écrivain, spécialiste de BD, scénariste, éditeur

"J’aime tout transformer en récit, notamment les idées"

C’est ce qui me passionne notamment dans l’exercice de la biographie, ou de l’essai : choisir une matière qui peut sembler austère -par exemple pour la plupart des gens quoi de plus austère que la philosophie de Jacques Derrida ?-, et transformer cette matière en récit, ce qui ne veut pas dire la romancer. Je reste quand même très attaché au vrai, à la référence, mais j’ai l’impression que les idées se racontent, sont une aventure…        
Benoît Peeters

La biographie, une question compliquée

La question de la biographie est très importante pour moi, pourtant pour ma génération c’était une question compliquée. Pendant longtemps on a eu une sorte de vision mécanique de la biographie… Paul Valéry lui-même a beaucoup lutté contre l’application des humeurs de Racine aux plus beaux vers de Bérénice, l’idée qu’il y aurait une sorte de translation directe. Je ne pense pas cela et toute la modernité qui m’a formé, Foucault, Barthes, Bourdieu, Lacan, luttaient contre ces idées-là ne serait-ce que parce qu’il fallait faire une place à l’inconscient individuel, social, et à tant d’autres dimensions qui nous empêchent de voir dans l’œuvre une application ou une conséquence directe de la vie.        
Benoît Peeters

L'oeuvre et l'homme

L’idée de l’illusion biographique évoquée par Bourdieu dans sa radicalité me semble illusoire et il est d’ailleurs frappant de voir que les grandes figures de cette époque, Althusser, tragiquement, Foucault, avec sa mort précoce, ou Barthes, sont devenus des figures qui nous passionnent non seulement par leurs livres mais par le tout de ce qu’ils ont représenté, par une figure totale dont le corps et les accidents de l’histoire ne peuvent pas être écartés. Je crois qu’il y a une nouvelle manière d’approcher la biographie qui ne prétend pas à une sorte de réduction.        
Benoît Peeters

Sons diffusés :

  • Archive d'Hergé, qui répond à ses personnages, 15/11/1960
  • Archive de Derrida, émission Le bon plaisir, France Culture, 22/03/1986
  • Archive de Barthes, émission Radioscopie, France Inter, 13/02/1975
  • Coup de fil à François Schuiten, 2020
  • Chanson d'Amy Winehouse, Back to black
  • Extrait de l'émission L'heure des pros, CNEWS, 21/10/2019
  • Chanson d'Alain Souchon, Et si en plus y'a personne

L'ARCHIVE DU VENDREDI / LA PHILO DANS LE RETRO :

Chaque vendredi, l'équipe des Chemins de la philosophie vous propose d'écouter un moment d'archive de philosophe(s) ou de philosophie.
Aujourd'hui, écoutons une discussion entre Raymond Aron et Michel Foucault, émission Les idées et l'histoire, 1967

Intervenants
  • Ecrivain, spécialiste de BD, scénariste, éditeur et professeur à l’Université de Lancaster
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......