LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
11 septembre, New-York
Épisode 1 :

Qu’est-ce que le terrorisme ?

58 min

Cette question philosophique, ontologique, ni d’ordre psychologique, ni d'ordre géopolitique, produit une réflexion de théorie politique : qu’est-ce qui fonde nos communautés ? S’il paralyse, que produit le terrorisme ? Quel est l’objectif des terroristes ? Quelle différence entre terreur et peur ?

11 septembre, New-York
11 septembre, New-York Crédits : Andrew Lichtenstein - Getty

Il y a presque 20 ans, le 11 septembre 2001, un évènement sans précédent secouait le monde entier :  4 attentats perpétrés aux Etats-Unis tuaient 2977 personnes.
14 ans plus tard, en France, avaient lieu les attentats du 13 novembre, tuant 130 personnes.
Pour la génération de celles et ceux né.e.s dans les années 80, le terrorisme est devenu un phénomène tragiquement familier. Et il en est de même pour les générations d'avant...
Pourtant, du terrorisme dont le mot hante les esprits et les discussions, on peine à dire de quoi il s'agit. Ou plutôt, on sait très bien de quoi il s'agit sans vraiment réussir à le dire. Pourquoi ? Face au choc du terrorisme, faut-il s'en tenir à l'inédit ou tenter de le saisir ?

L'invité du jour :

Cyrille Bret, agrégé et docteur en philosophie, Cyrille Bret enseigne la philosophie politique à Sciences Po Paris

La terreur de Robespierre comme origine du terrorisme ?

Le discours de Robespierre a une portée historique extraordinairement importante pour les totalitarismes du 20ème siècle. Il s'agit, par la terreur, de paralyser toute opinion dissidente, toute volonté même de penser un peu à la marge de la doctrine qui est imposée par le régime. On trouve là, et Hannah Arendt le souligne dans "De la révolution", une matrice du terrorisme qui est absolument inattendue puisque d'une part, c'est en 1794, c'est la chose avant le mot (c'est en 1798 que le mot apparaît en français et en anglais), et c'est parfaitement inouï parce que c'est un État qui s'engage le premier dans une théorie et dans une pratique du terrorisme.                      
Cyrille Bret

Le statut des victimes

Le philosophe américain Michael Walzer parle de la différence de statut des victimes, entre le champ de bataille et l'attentat. Si vous réfléchissez d'un point de vue tactique, qu'est-ce qui instille le plus de terreur : de tuer un soldat en uniforme et en armes ? Pas du tout. Ce sont ses camarades d'armes qui auront peur, mais qui ont les moyens de se défendre, qui ont cette mission et qui exercent à ce moment-là le monopole de la violence légitime, non pas à l'intérieur mais à l'extérieur de l'État. Ce qui terrorise, c'est de s'attaquer au passant, celui qui n'a pas d'engagement, n'a reçu aucune instruction, n'a pas d'arme pour se défendre, n'a rien à faire dans cette bataille-là, n'est pas sur un champ de bataille.                  
Cyrille Bret

Le terrorisme c'est donc...

Une tactique instillant une terreur généralisée, un sentiment de vulnérabilité généralisé, pour une domination psychologique et non pas un programme politique. Cyrille Bret

Textes lus par François Raison  :

  • Maximilien Robespierre, “Discours du 17 pluviôse an II (5 février 1794)”, dans Œuvres complètes de Maximilien Robespierre, éditions PUF, pages 350-367
  • Emmanuel Kant, Projet de paix perpétuelle. Esquisse philosophique (1795), éditions Vrin, pages 21-23

Sons diffusés :

  • Archive du 11 septembre 2001, le flash de 15h de Sébastien Laugénie, France Inter
  • Extrait du film La Révolution française : Les Années terribles (deuxième partie), de Richard T. Heffron, 1989
  • Archive de Maureen Roussel, victime de l’attentat du 13 novembre 2015 à Paris, 13 mai 2016, Le Magazine de la rédaction, France Culture
  • Archive d’Albert Camus, 19 septembre 1955, entretien avec Jean Mogin (avec une musique de Mounir Bachir, Debke)
  • Archive de Michael Walzer, 25 février 2011, Les Nouveaux Chemins de la connaissance, France Culture
  • Chanson de fin : Donquishoot Ft Diaz, La Bataille d'Alger
Chroniques
10H52
3 min
Le Pourquoi du comment : Philo
Y a t-il plus d'agressivité aujourd'hui ?
Intervenants
  • maître de conférences à Sciences Po Paris et co-auteur du blog EurAsiaProspective.net.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......