LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Buste en marbre de Socrate
Épisode 2 :

Socrate coupable… Mais de quoi ?

57 min
À retrouver dans l'émission

Corruption de la jeunesse, impiété, personnage sulfureux, de quoi accusait-on Socrate?

Buste en marbre de Socrate
Buste en marbre de Socrate Crédits : PHOTO JOSSE / LEEMAGE - AFP

Que reprochait-on à Socrate ? Les pièces à conviction montrent que les chefs d’accusation sont ambigus. Accusé de ne pas reconnaître les dieux traditionnels de la cité, d’avoir introduit de nouvelles divinités et de corrompre la jeunesse, en quoi l’affaire Socrate est-elle aussi une critique politique de la démocratie athénienne ? Accompagné d'Olivier Renaut, revivez le procès de Socrate, du point de vue des accusateurs.  

Le texte du jour

« Mélétos, tu m’accuses de pervertir la jeunesse. Sans doute nous savons ce qui constitue la perversité des jeunes gens. Nommes-en, si tu connais, qui, pieux d’abord, sages, économes, modérés, tempérants, laborieux, soient devenus par mes leçons, impies, violents, amis du luxe, adonnés au vin, efféminés ; qui enfin se soient livrés à quelque passion honteuse.

- Oui, repartit Mélétos, j’en connais que tu as décidés à suivre tes avis plutôt que ceux de leur père, de leur mère.

- J’avoue, répliqua Socrate, qu’ils ont suivi les avis que je leur donnais sur l’instruction morale de la jeunesse. C’est ainsi que pour la santé nous suivons les conseils des médecins plutôt que ceux de nos parents. Vous-mêmes Athéniens, dans les élections de généraux, ne préférez-vous pas à vos pères, à vos frères, à vous-mêmes, les citoyens jugés les plus habiles dans la profession des armes ?

- Tel est l’usage, repartit Métélos ; et le bien général le demande.

- Mais, ajouta Socrate, toi Métélos, qui vois que dans tout le reste les plus habiles obtiennent préférence et considération, explique comment tu peux solliciter la mort de Socrate, précisément parce qu’on le juge habile dans une partie essentielle, l’art de former l’esprit. »

Xénophon, Apologie de Socrate, pp.726-727

Extraits

  • La vie de Socrate (27/10/1955, RTF)
  • Platon, Le banquet, (26/12/2010). Alcibiade: Pierre-Louis Calixte, France Culture  
  • Aristophane, Les Nuées (29/09/68). Socrate: Jean Poiret-Strepsiade: Lucien Rimbourg

Références musicales

  • Mike Post, Générique de la série "Law and order"
  • Alfred Schnittke, Le conte des randonnées
  • Alfred Schnittke, BOF La commissaire, Entrée dans la ville
  • Juliette Gréco, Le tribunal d’amour 
  • Turquoise, Stand up and be judged
Chroniques
10H55
4 min
Carnet de philo
Hommage à Ruwen Ogien
Intervenants
  • maître de conférences à l’Université Paris Nanterre, spécialisé en philosophie ancienne et Platon en particulier, membre junior de l’Institut Universitaire de France
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......