LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir au cours d'une réunion organisée en faveur des dissidents soviétiques, le 21 juin 1977, au théâtre Récamier à Paris.

Simone de Beauvoir (2/4) : sa philosophie

59 min

Dans cette semaine consacrée à Simone de Beauvoir, arrêtons-nous sur la production philosophique du Castor avec Michel Kail, professeur de philosophie et co-directeur de la revue L'Homme et la Société.

Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir au cours d'une réunion organisée en faveur des dissidents soviétiques, le 21 juin 1977, au théâtre Récamier à Paris.
Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir au cours d'une réunion organisée en faveur des dissidents soviétiques, le 21 juin 1977, au théâtre Récamier à Paris. Crédits : AFP

L’année 1929 fût un excellent crû pour l’agrégation de philosophie. La paire d’âmes Sartre –Beauvoir, se retrouva en pôle-position. Sartre pensa que son échec l’année précédente l’autorisait à passer outre les règles de galanterie et trôna en première place, Beauvoir, en deuxième, suivi de près par leurs amis Maheu et Nizan. Mais s’il suffisait d’être agrégé pour devenir philosophe, les rayons de librairie auraient une autre allure. Qu’en est-il pour le Castor ? Si ses mémoires, essais et romans sont restés célèbres, a-t-elle construit une vision du monde conceptuelle qui soit bien à elle ? ou bien son rôle a-t-il surtout été d’aider Sartre à développer sa propre pensée ? Eléments de réponse aujourd’hui avec Michel Kail, professeur de philosophie et membre du comité de rédaction de la revue fondée par Sartre et Beauvoir en 1945 : Les temps modernes.

Le choix [de la philosophie] déjà n'est pas évident, parce qu'en 1929, passer l'agrégation en étant femme et puis en réussissant brillamment, ça ne va pas du tout de soi. Alors ça veut dire que du même coup, ce choix entraîne pour celle qui le fait des exigences à la limite plus fortes que pour des hommes pour qui, d'une certaine façon ce choix va davantage de soi. Et je crois qu'il y a un investissement "beauvoirien" dans la philosophie qui va réellement produire des effets qui nous intéressent encore maintenant. Michel Kail

Michel Kail
Michel Kail Crédits : MC - Radio France

Il est clair que Beauvoir s'inscrit, elle l'a répété souvent, elle l'a écrit souvent, elle s’inscrit dans l'existentialisme, et plutôt elle précise dans la morale existentialiste mais en même temps elle va produire elle-même dans ce cadre là, dans cette perspective là, elle va produire des concepts originaux. Michel Kail

Références musicales:

  • Franco Piersanti , Budapest malinconica
  • Chanson Plus Bifluorée , L'Internationale
  • Henri Salvador , Saint-Germain-des-Prés
  • Boris Vian , La java des bombes atomiques

Extraits:

  • Emission "Nuits magnétiques: Simone de Beauvoir " (France Culture, 29/01/1979)
  • Emission "Les nouveaux chemins de la connaissance, Du côté de chez Sade, la philosophie dans le boudoi r", 21/06/2011)

Lectures:

  • Simone de Beauvoir , Pour une morale de l'ambiguité (gallimard)
  • Simone de Beauvoir , Faut-il brûler Sade ? (Gallimard)

Par Adèle Van Reeth

Réalisation : Mydia Portis-Guérin

Lectures : Marianne Basler

Intervenants
  • Professeur agrégé de philosophie, co-directeur de la revue L'Homme et la Société
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......