LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'album "Ouï" de Camille

Camille et Magnum Photos

9 min
À retrouver dans l'émission

"Ouï", le dernier album de Camille et les 70 ans de l’agence Magnum Photos

L'album "Ouï" de Camille
L'album "Ouï" de Camille

Camille, "Ouï"

Après six ans de silence, une naissance et un deuil, Camille revient avec ce qu’elle a de meilleur : sa voix, avec laquelle elle joue dans toutes les chansons, ou plutôt ses voix puisqu’elle s’accompagne elle-même en chœur, et son audace musicale, comme avec sa chanson moyenâgeuse inspirée du folklore auvergnat disait Christophe Conte jeudi soir à la Dispute, une chanson intitulée « Les Loups ».

Il y a beaucoup de belles choses dans cet album, que l’on peut entendre comme l’antithèse de la variété, de la chanson à texte qui est bien de son temps (Camille y parle des attentats, de Nuit debout, de la malbouffe), sans oublier ses fameux jeux de mots sur la langue et ses allitérations, comme dans « Je ne mâche pas mes mots ». Des mots qu’elle ne mâche pas, mais aussi des mélodies gracieuses et douces, habitées, comme l’est cette pièce maîtresse de l’album, « Fontaine de lait ».

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En d’autres termes, avec Ouï, Camille signe un album dans lequel tout le monde peut se reconnaître, il y en a pour tous les goûts sans pour autant tomber dans la facilité : bref, c’est un superbe disque.

Camille était l’invitée unique de Ping Pong jeudi soir, vous pouvez donc réécouter l’émission, au cours de laquelle elle a en outre interprété deux live. Puis vous pourrez enchaîner avec La Dispute dans la foulée pour écouter la critique de l’album.

Mais surtout vous plonger ce week end dans "Ouï", paru chez Warner sur le label Because Music. Camille sera en concert tout l’été après ses dates parisiennes (il reste de la place au festival We Love Green les 10 et 11 juin dans le bois de Vincennes).

Et d’un manifeste musical on passe à un manifeste photographique…

L'agence Magnum Photos célèbre ses 70 ans

Comme vous ne le savez peut-être pas, on fête cette année les 70 ans de l’agence Magnum Photos, la plus célèbre agence photographique du monde créée en 1947 par David Seymour, George Rodger, Henri Cartier Bresson et Robert Capa. Beaucoup d’événements sont organisées pour l’occasion : pour les Parisiens, le BAL propose jusqu’au 27 août une étonnante exposition à partir des archives de la coopérative.

Mais je voudrais ce matin vous inviter à feuilleter un livre d’art que vous trouverez partout à partir du 7 juin, et du coup, comme une mise en bouche, à regarder un documentaire passionnant qui est passé sur Arte cette semaine et qu’on peut donc voir sur Arte 7.

Ce film montre les liens étroits et uniques entre les photographes de l’agence et le cinéma. On y voit comment Robert Capa a ouvert la voie sur le tournage des Enchaînés d’Alfred Hitchcock par amour pour Ingrid Bergman, comment ensuite les plus grands noms ont développé des liens de confiance avec les plus grandes stars, comme Marylin Monroe et Eve Arnold, Dennis Stock et James Dean.

Après les années soixante et le tournant du film "The Misfits" de John Huston avec Clark Gable, Marylin Monroe et Montgomery Clift couvert par 9 photographes de Magnum, c’est avec les cinéastes que les photographes ont exercé leur talent et leur liberté : le film révèle ainsi des couples magnifiques, Pinkhassov et Tarkovski, Koudelka et Angelopoulos, René Burri et Akira Kurosawa. Mais au-delà de ces relations, c’est l’extraordinaire regard personnel des photographes qui se dégage dans ce documentaire : loin des clichés de plateau et des scènes de film, les auteurs Magnum choisissent les à-côtés, les hors-champ, les coulisses, et ce qui est passionnant, c’est aussi de découvrir l’histoire d’images parfois archi connues, racontées par les photographes eux-mêmes.

Et pour prolonger le plaisir, donc, dès mercredi en librairie, vous trouverez le livre Magnum Manifeste, qui raconte l’extraordinaire saga de Magnum et qui permet de comprendre ce qui fait la signature de l’agence : en gros, des photographes auteurs, dont les clichés, toujours subjectifs, oscillent entre œuvre d’art et document… Un manifeste publié par Actes Sud, et présenté ce matin au Mk2 Bibliothèque par Clara Bouveresse et Richard Kalvar.

Chroniques
7H15
27 min
L'Invité(e) culture
Laetitia Colombani : "Je voulais rendre hommage au courage des femmes"
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......