LE DIRECT
portrait de Adèle Bloch Bauer par Gustav Klimt, 1907
Épisode 8 :

Vienne 2000-1900, Klimt, le portrait d'Adele Bloch-Bauer, spoliations nazies, un champs très complexe

59 min
À retrouver dans l'émission

A qui appartient l’Adèle dorée de Klimt, ce portrait de Mme Bloch-Bauer, mécène et symbole des avants-gardes de la capitale impériale en 1900? Aux descendants des riches collectionneurs, aux Viennois qui s’identifient encore à cet illustre portrait, aux New-Yorkais du petit Vienne outre-Atlantique?

portrait de Adèle Bloch Bauer par Gustav Klimt, 1907
portrait de Adèle Bloch Bauer par Gustav Klimt, 1907 Crédits : G. Klimt / WikiCommons

Quels liens entre cette oeuvre qui a une très forte valeur locale et les persécutions racistes des nazis en Europe? Pourquoi les spoliations nazies sont elles un champ très complexe? demande l’historienne de l’art Bénédicte Savoy. Quelle est l’interaction entre le collectionneur-mécène- donateur et les musées? Et quelles sont les relations entre l’atelier des créateurs, le marché de l’art et les musées? Pourquoi être attentif à la traçabilité des œuvres?

Bénédicte Savoy, Titulaire de la chaire internationale « Histoire culturelle des patrimoines artistiques en Europe, XVIIIe-XXesiècle », au Collège de France et Professeur à la Technische Universität de Berlin, s’attache aux destins des objets d’art, aux phénomènes de translocations, ou de déplacement des œuvres, qu’ils soient dans le contexte légal de la recherche scientifique ou archéologique, des transactions du marché de l’art ou dans le contexte très douloureux des prises de guerres, des spoliations, dans le cadre de la série intitulée, « A qui appartient la beauté, Arts et cultures du monde dans nos musées ». 

Aujourd’hui, sa grande enquête sur l’histoire politique et culturelle du patrimoine européen nous entraîne, du côté de Vienne où les habitants de l'ancienne capitale impériale stimulée par le mouvement sécessionniste de Klimt continue de s'identifier au portrait doré d'Adèle Bloch-Bauer après son départ et du côté de New York et de la Neue Galerie, qui présente désormais le célèbre tableau...

Conchita Wurst, icône autrichienne du Life Ball Vienne 2015, déguisée en "Adèle dorée" pour la lutte contre le SIDA, photo d'E. Von Unwerth/Neue Galerie founder Ronald S. Lauder, Neue Galerie & Maria Altmann with  Klimt’s Adele Bloch-Bauer I, en 2006
Conchita Wurst, icône autrichienne du Life Ball Vienne 2015, déguisée en "Adèle dorée" pour la lutte contre le SIDA, photo d'E. Von Unwerth/Neue Galerie founder Ronald S. Lauder, Neue Galerie & Maria Altmann with Klimt’s Adele Bloch-Bauer I, en 2006 Crédits : Ellen Von Unwerth/Artnet/Neue Galerie

Dans une interview donnée au Monde en 2017 et déjà en partie citée dans les cours précédents, Bénédicte Savoy rappelait:

« Chaque contexte historique et idéologique est différent. Mais il ne faut jamais oublier que la dépossession, que ce soit pour un individu ou une nation, est toujours une blessure, même s'il y a une temporalité de la douleur. On le voit dans le cadre des biens juifs. Il faut parfois qu'une génération nouvelle ait le courage de parler. »

Elle nous présente une histoire qui se joue entre les années 2000 et 1900, entre la communauté juive de New York et Vienne. Dans la même interview elle notait encore:

« En Europe et aux Etats-Unis, la question de la spoliation des biens juifs n'a pas le même degré de maturation dans tous les Etats. La France ne me paraît pas en avance. C'est dû au  fait que ce sont les musées qui devraient rendre des oeuvres et que l'ADN des conservateurs  de musée est de conserver, pas de rendre. Il y a un travail quasiment psychologique à faire. L'Allemagne a mené ce travail douloureux, car la volonté politique a été plus forte en raison du passé nazi...» 

Du Belvédère de Vienne à la Neue Galerie de New York, découvrons le destin de l’Adèle Dorée dans toute sa complexité.

Et nous gagnons le Collège de France, le 14 juin 2017 pour le cours de Bénédicte Savoy, « A qui appartient la beauté ? aujourd’hui, "Vienne 2000-1900, Klimt, le portrait d'Adele Bloch Bauer".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Objets du désir, désir d'objets.

Objets du désir, désir d'objets Bénédicte SavoyCollège de France / Fayard, 2017

Intervenants
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......