LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le prophète Isaïe, miniature de Citeaux (Commentaire de Saint Jérôme sur Isaïe), manuscrit 129, folio 5, recto. France, 12ème siècle. Bibliothèque Municipale de Dijon
Épisode 6 :

De la tradition orale à la mise par écrit des plus anciennes traditions du royaume d'Israël

59 min
À retrouver dans l'émission

Quels sont les processus rédactionnels des livres prophétiques ? Pourquoi a-t-on lié ce qu'on appelle les prophètes antérieurs (Josué, les Juges, Samuel et les Rois) aux prophètes postérieurs ? S’interroge l’exégète-philologue Thomas Römer.

Le prophète Isaïe, miniature de Citeaux (Commentaire de Saint Jérôme sur Isaïe), manuscrit 129, folio 5, recto. France, 12ème siècle. Bibliothèque Municipale de Dijon
Le prophète Isaïe, miniature de Citeaux (Commentaire de Saint Jérôme sur Isaïe), manuscrit 129, folio 5, recto. France, 12ème siècle. Bibliothèque Municipale de Dijon Crédits : Photo de De Agostini / Getty Images - Getty

La constitution des rouleaux des Trois Grands Prophètes peut-elle être une réaction à la destruction de Jérusalem et de son temple en 587 avant l’ère chrétienne ? 

Comment l'exil, la captivité babylonienne peuvent-ils apparaître comme un pivot dans le livre des Nebi’im?

Thomas Römer, titulaire de la chaire des Milieux Bibliques, ancien Doyen de la Faculté de Théologie de l’université de Lausanne, nous entraîne dans une grande enquête au cœur des textes bibliques, mais aussi dans la perspective des dernières découvertes archéologiques dans le cadre de sa nouvelle série intitulée, « Naissance de la Bible. Anciennes et nouvelles hypothèses ».

Depuis la semaine passée, l'exégète-philologue revient sur la formation des textes bibliques et la question de la datation de la Bible ? Il a indiqué que "Les dernières décennies ont été marquées par de nouvelles découvertes, de nouvelles hypothèses qui font apparaître la formation de la Bible aujourd'hui sous un autre jour."

Thomas Römer qui est aussi qualifié de "bibliste", revient sur son approche dans une interview de 2018, donnée à Protestinfo en Suisse :

"Je pourrais vous répondre que le bibliste est quelqu’un qui a choisi la Bible comme objet de recherche et qui lui consacre la plus grande partie de sa vie. Mais cela pourrait provoquer des malentendus, des ambiguïtés, parce que certains considèrent qu’un bibliste est un fanatique de la Bible, qui ne voit la vie que par elle, au fond qui ne jure que par elle."

Il explique : 

"Ma conception est plutôt celle d’une personne qui essaie de comprendre l’origine et l’histoire des textes bibliques, de comprendre aussi comment ces différents livres ont constitué cette bibliothèque qu’est la Bible. Celle-ci ne se réduit pas à un support de lecture fluide ou de méditation — bien qu’il ne soit pas mauvais de s’y adonner.      
Il faut, pour la comprendre, accepter d’user d’une méthodologie variée, comparer les manuscrits, les traductions, pratiquer des études littéraires, consulter les sources épigraphiques, des documents se rapportant aux contextes dans lesquels les textes bibliques ont vu le jour, l’archéologie, bref, garder l’œil et l’esprit ouverts, faire preuve d’un esprit d’investigation."

Dans le cours précédent, Thomas Römer a ouvert la question de la formation du corpus prophétique. 

Le livre de Jérémie peut-il être analysé comme un complément à l’histoire deutéronomiste ? Quelles sont les annonces de salut ? Le livre d’Ésaïe est-il une "suite" et un contrepoint à l’histoire deutéronomiste ? 

Comment les livres prophétiques peuvent-ils participer d'une propagande royale ? Quelle synthèse pourrait opérer le Livre d’Ézéchiel ? 

Et tout de suite : comment la figure du prophète écrivain s’efface-t-elle au profit des strates rédactionnelles à partir desquelles le livre s’est progressivement constitué ?

Nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 18 avril  2019 pour le cours de Thomas Römer.

Le prophète Jérémie à la dictée, gravure de l'Ancien Testament par Gustave Doré
Le prophète Jérémie à la dictée, gravure de l'Ancien Testament par Gustave Doré Crédits : Gustave Doré / Wikicommons

Pour prolonger :

  • Thomas Römer  vient de publier avec l’archéologue Israël Finkelstein Aux origines de la Torah. Nouvelles rencontres, nouvelles perspectives (chez Bayard en 2019). 
  • Il a également contribué au stimulant et très bel ouvrage collectif, à la riche belle iconographie, La Bible, une encyclopédie contemporaine. Origines, archéologie, traductions, découvertes (Bayard, 2018)
  • Sur des dessins de Léonie Bischoff, il a également publié Naissance de la Bible : comment elle a été écrite, aux éditions Le Lombard, Collection La petite bédéthèque des savoirs.

Interview de Thomas Römer pour l'agence de presse suisse, Protestinfo : "Les frontières entre la religion et la mythologie sont floues", 21 février 2018

Intervenants
  • Administrateur du Collège de France et Professeur titulaire de la chaire "Milieux bibliques"
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......