LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de Berenguer de Palou (issu de Chansonnier provençal, f. 140, 2ème moitié XIIIème siècle)

Ce que nous devons aux anciens poètes de la France, Leçon de clôture de Michel Zink

59 min
À retrouver dans l'émission

Quel regard la littérature médiévale porte-t-elle sur son propre passé ? Comment son passé, sa mémoire peuvent-ils se présenter "en trompe-l’œil" ? S’interroge Michel Zink. Comment les chemins de la littérature médiévale peuvent-ils mener aux questions de religion et de spiritualité ?

Portrait de Berenguer de Palou (issu de Chansonnier provençal, f. 140, 2ème moitié XIIIème siècle)
Portrait de Berenguer de Palou (issu de Chansonnier provençal, f. 140, 2ème moitié XIIIème siècle) Crédits : Wikicommons / BNF / Fabricio Cardenas

Comment le temps de la vie, le " temps du monde et celui de l’âme", le temps subjectif et celui de l’Histoire, peuvent-ils se mêler? 

Michel Zink, normalien, qui a soutenu une thèse de 3e cycle en 1970 sur le genre lyrique médiéval de la pastourelle et une thèse d’État en 1975 sur les débuts de la prédication en langue vernaculaire romane, revient sur 20 années de cours effectifs au Collège de France, dans sa leçon de clôture, après avoir été titulaire de la chaire « Littératures de la France médiévale » de 1994 à 2016. Il a enseigné également dans les plus prestigieuses universités du monde.

Michel Zink est revenu sur les origines de sa passion pour la littérature du Moyen Age, dans une belle interview donnée au journal La Croix, en 2018, quand il a été reçu à l’Académie française, au fauteuil de René Girard :

"J’étais un esprit régressif et enfantin, a-t-confié. J’aimais les contes et les chansons populaires, fidèle à l’exemple de mon père, germaniste et philologue, médiéviste lui aussi. La littérature médiévale m’a offert cette impression de remonter aux sources de notre culture, de notre littérature, de notre langue".  

Si cette passion pour les genres médiévaux se fait entendre aujourd’hui, il nous confie aussi dans sa leçon clôture que "les questions touchant à la religion et à la spiritualité" l’ont toujours intéressé, avant de clairement s’exprimer et se développer dans son enseignement.

Michel Zink rappelle  : 

"Le monde médiéval est celui d’une société de l’honneur dont la religion est une religion de l’humilité fondée sur une scène d’humiliation, celle de la passion du Christ. Ni l’honneur chevaleresque, ni la richesse de l’Église, ni le poids des hiérarchies, ni les mises en scène du pouvoir, ni le goût de l’ostentation et du faste n’ont pu effacer du monde médiéval la conviction que Dieu écoute le cri du pauvre… » 

Au journal La Croix, le médiéviste indique :

"Je crois pouvoir dire que j’ai contribué à faire connaître la Vie des Pères, dont la profondeur, la subtilité, la densité stylistique égalent ce que le Moyen Âge français a produit de meilleur, et qui serait aussi illustre que les romans de Chrétien de Troyes si elle avait été accessible plus tôt et surtout si le sujet religieux n’en avait pas détourné a priori les lecteurs. Ses contes ont inspiré la majorité de ceux de mon recueil Le Jongleur de Notre Dame. Contes chrétiens du Moyen Âge, que je considère comme un livre produit par mon enseignement au Collège de France, bien que ce ne soit pas un livre savant".

La leçon inaugurale de Michel Zink s’ouvrait en 1995 sur une évocation malicieusement émerveillée des littératures du Moyen Age : 

"Des forêts profondes, des châteaux enchantés, des monstres, des demoiselles en détresse, des héros au grand cœur, des amours sans limites. La littérature du Moyen Âge a de quoi séduire les imaginations enfantines et adolescentes. Mais peut-elle davantage ?"

20 ans après, jusqu’où Michel Zink a-t-il poussé ses multiples questions et relectures ? 

Nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 10 février 2016, pour la leçon de clôture de Michel Zink, intitulée, ‘’Ce que nous devons aux anciens poètes de la France’’.

Chant de Guiraut Riquier dans un chansonnier provençal (Chansonnier La Vallière), 14th century
Chant de Guiraut Riquier dans un chansonnier provençal (Chansonnier La Vallière), 14th century Crédits : Wikicommons/BNF

Pour prolonger :

Le Collège de France propose désormais une exquise petite collection de leçons de clôture, disponible en édition électronique et en édition papier, avec une jolie et éclairante couverture, comme celle qui accompagne la leçon de Michel Zink.

L'équipe
Coordination
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......