LE DIRECT
Niki De Saint-Phalle et Jean Tinguely dans leur atelier des  Buttes Chaumont, Paris 1967
Épisode 7 :

L’intensité du travail créateur

59 min
À retrouver dans l'émission

Comment travaille-t-on et de quoi est composée l’intensité du travail artistique? S’interroge le sociologue Pierre-Michel Menger ? Comment évaluer les volumes des tâches et la charge mentale des salariés et des travailleurs indépendants ?

Niki De Saint-Phalle et Jean Tinguely dans leur atelier des  Buttes Chaumont, Paris 1967
Niki De Saint-Phalle et Jean Tinguely dans leur atelier des Buttes Chaumont, Paris 1967 Crédits : Photo by Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images - Getty

Que peut nous apprendre une enquête sur les artistes aux revenus modestes mais bien intégrés professionnellement ?

Directeur d'études à l'EHESS et professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Sociologie du travail créateur, Pierre-Michel Menger poursuit, cette semaine sa grande exploration du Travail et processus de création dans le cadre de sa série intitulée "Comment achever une œuvre ?"

Il nous présente différentes enquêtes sociologiques, accompagnées de nombreux exemples tirés des documents de travail ou des témoignages des artistes. 

Aujourd’hui Pierre-Michel Menger examine comment les artistes travaillent et quel est leur ressenti de leur domaine professionnel, de leur environnement économique et concurrentiel. Comment organisent-ils leur portefeuille d’activités? demande-t-il. Le sociologue rappelle qu’à côté de la recherche artistique en régime d’originalité et des inévitables tâches domestiques de la vie courante, les créateurs doivent, en plus, organiser leur comptabilité de travailleur indépendant, la communication sur leurs œuvres et intégrer les activités alimentaires, sources de revenus complémentaires parfois essentiels, comme la fonction d’enseignant ou de serveur (c’est la fameuse phrase « A Hollywood, tous les serveurs sont acteurs »)? Quelle est donc leur gestion d’un temps plus que rempli et d’un effort qu’ils ne ménagent pas ?

Interrogée sur la dotation d’une bourse d’un million à des candidats détournés de leur vocation par manque de moyens, Françoise Giroud, qui avait travaillé dans le monde du cinéma en toute première partie de carrière, avant de devenir une des grandes journalistes françaises, indiquait un peu durement dans le magazine télévisé Cinq Colonnes à la Une qu’elle ne pensait pas privilégier les vocations artistiques dans cette dotation. Il y a, disait-elle "un certain nombre de métiers, tels que le journalisme et le théâtre, bien d'autres, qui exige de la part de ceux qui le font une certaine force, s’ils ne l'ont pas pour réaliser leur vocation sans argent, alors ce n'est pas la peine qu'ils s’y mettent".

Alors quels sont tous les efforts des artistes pour vivre leur art ? Quel temps les plasticiens et les musiciens peuvent-ils consacrer à la création, à la présentation de leur œuvre (concert ou exposition) et accorder aux activités extra-artistiques et extraprofessionnelles ?

Nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 22 mars 2019, pour le cours de Pierre-Michel Menger, « Comment achever une œuvre ? » Aujourd’hui « L’intensité du travail créateur »

Extraits sonores

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Archive INA-Radio France : Niki de Saint-Phalle au micro de Jean Daive, sur France Culture, revient sur l’effervescence des années soixante, la vie artistique impasse Ronsin,  et le bon environnement pour créer, la relation complexe et riche avec les collaborateurs (album édité chez Harmonia Mundi, 2014)

Intervenants
  • sociologue, titulaire de la chaire Sociologie du travail créateur au Collège de France
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......