LE DIRECT
Artist Marcel Duchamp being viewed through glass of his major work The Bride Stripped Bare by Her Bachelors.''
Épisode 9 :

Qu’est-ce que c’est que produire du nouveau ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Comment s'y prend-on pour créer du nouveau? demande le sociologue Pierre-Michel Menger. Comment une œuvre d’art doit-elle être assez déconcertante, pour qu’on n’y sente pas la technique, mais suffisamment maitrisée pour qu’on puisse penser qu’elle n’est pas le fruit du hasard ?

Artist Marcel Duchamp being viewed through glass of his major work The Bride Stripped Bare by Her Bachelors.''
Artist Marcel Duchamp being viewed through glass of his major work The Bride Stripped Bare by Her Bachelors.'' Crédits : Photo by Mark Kauffman/The LIFE Images Collection via Getty Images/Getty Images) - Getty

Quelle flèche du temps adopter, quand on aborde le travail artistique ? 

"L’activité créatrice n’est pas standardisable, alors comment maîtriser le temps que je vais donner à ma création"? s’interroge Pierre-Michel Menger? 

Comment intervient alors  la définition de Kant de l’art comme "une finalité sans fin" ?

Directeur d'études à l'EHESS et professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Sociologie du travail créateur, Pierre-Michel Menger nous entraîne dans une grande enquête autour de la question "Comment achever une œuvre ?".

Le sociologue rappelle que les artistes doivent "incorporer le travail dans une architecture plus vaste, qui s’organise d’œuvre en œuvre". 

"Il faut à la fois finir (et parfois en finir) avec chaque œuvre et il faut compter sur un exercice durable de la créativité. Il faut enchaîner les projets, et les varier suffisamment : il faut finir et recommencer."

Le cours précédent était donc revenu sur la notion de finalité sans fin que nous allons retrouver aujourd’hui.

Aujourd’hui il questionne la lignée de l’héritage, la notion du travail  d’autrui. Il se demande comment travaille l’artiste pour parvenir à cette création expressive qui s’écarte d’une simple communication d’idées claires et bien formées et d’une simple application de règles bien spécifiées? Quelle est la critique de la rationalité calculatrice, planificatrice et utilitariste ? Pourquoi l’art apparaît-il comme un domaine d’activité ambivalent aux yeux du sociologue Durkheim ? Quelle est la nature du contrôle qui règle le cours incertain et tâtonnant de l’activité créatrice ? Ici sans doute s’ouvre la part de mystère et d’indicible dans le processus créateur…

Baudelaire conclut son long poème, Le Voyage :

Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau,      
Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe ?      
Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau !

Nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 29 mars  2019, pour le cours de Pierre-Michel Menger, « Comment achever une œuvre ? » Aujourd’hui  «Qu’est-ce que c’est que produire du nouveau ? »

Extrait sonore :

Fable de Prévert, par Montand, " Le peintre, la pomme et Picasso"

Intervenants
  • sociologue, titulaire de la chaire Sociologie du travail créateur au Collège de France
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......