LE DIRECT
 Apple's absolute first logo, pre 1976. Drawn by then co-founder Ronald Wayne.
Épisode 2 :

La saga du numérique : de l’ordinateur à la prolifération du digital

59 min
À retrouver dans l'émission

Quelles directions prend la révolution numérique à partir des années 1970-2000 ? Pourquoi Steve Jobs ne croyait pas aux enquêtes de marché? Didier Roux analyse comment on est passé des innovations poussées par la technologie aux innovations tirées par les besoins des utilisateurs.

 Apple's absolute first logo, pre 1976. Drawn by then co-founder Ronald Wayne.
Apple's absolute first logo, pre 1976. Drawn by then co-founder Ronald Wayne. Crédits : Wikicommons/Ronald Wayne/Apple

Comment combiner technologie et vision ? Comment prendre en compte l’utilisateur ? Comment à partir de l’ordinateur collectif, puis individuel, a émergé la révolution d’Internet et du digital ?

Le physico-chimiste, Didier Roux, titulaire de la chaire annuelle d’innovation technologique Liliane Bettencourt, Directeur de la recherche et du développement et de l’Innovation de Saint-Gobain poursuit son analyse des « liens entre les sciences fondamentales et le déploiement rapide d’innovations » dans le 2e volet qu’il consacre à "La saga du numérique": aujourd’hui "de l’ordinateur à la prolifération du digital », dans le cadre de sa série, "Découverte fondamentale, invention technologique, innovation : un voyage scientifique"

"Loin d’être un processus linéaire, note le chercheur qui a créé deux start-up, ces approches (découvertes, inventions, innovations) s’enrichissent les unes les autres et’il n’existe pas de processus bien définis conduisant aux innovations."

Nous suivons la rivalité entre IBM et Apple, l’émergence d’Intel et de Microsoft, les recherches mal récompensées de Xerox et le rôle de Nokia vers une nouvelle étape. La révolution numérique touche aussi le monde de la musique. Didier Roux nous met face aux majors qui ont oublié leur 1er métier avant d’être rattrapées par les visions d’un Steve Jobs, de l’I pod à l’I tunes. La saga s’arrête, on le sait momentanément avec la convergence du téléphone, de l’ordinateur et d’internet. La saga numérique soutenue par les innovations mêlant technologie et design d’Apple est aussi portée par le sens du spectacle et de la dramaturgie, le story telling de Steve Jobs et de ses équipes. Aussi Didier Roux, comme hier, nous propose quelques archives audiovisuelles emblématiques.

Pour le physico-chimiste, qui a reçu la médaille CNRS de l’innovation en 2014,

« Il faut encourager les différents acteurs de l’innovation à travailler ensemble. C’est en améliorant la connaissance mutuelle et les interactions entre ces acteurs, tout en respectant leurs objectifs propres (comprendre le monde sans contraintes applicatives pour la recherche fondamentale et amener des réponses à des besoins économiques ou de société pour l’innovation technologique) que l’on soutiendra une culture d’innovation ».

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 31 mars 2017, pour le cours de Didier Roux, « La saga du numérique : de l’ordinateur à la prolifération du digital »

Pour prolonger :

- Le Figaro, «1984», la première publicité emblématique du Macintosh, par Lucie Ronfaut, 24/01/2014

- What More Can I Say – 4:25 (Sample While My Guitar Gently Weeps Jay Z) par Danger Mouse

Intervenants
  • Directeur de la recherche et du développement et de l’Innovation de Saint-Gobain.
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......