LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Danseuses de l'English National Ballet dans une chorégraphie d'Harald Lander, Etudes (2013)
Épisode 8 :

Emile Durkheim et la différenciation individuelle - Suite

59 min
À retrouver dans l'émission

Quelles sont les controverses autour du talent et de l’égalitarisme ? demande Pierre-Michel Menger. Que partagent Emile Durkheim et Karl Marx ? En absorbant l’héritage, en aura-t-on fini avec l’inégalité ?

Danseuses de l'English National Ballet dans une chorégraphie d'Harald Lander, Etudes (2013)
Danseuses de l'English National Ballet dans une chorégraphie d'Harald Lander, Etudes (2013) Crédits : Robbie Jack / Corbis - Getty

Comment l’égalisation des chances, comme "idéal régulateur" et "inaccessible" peut-elle s’accorder avec l’évolution de la division du travail? Comment la compétition est-elle un des grand thèmes de la sociologie?

Pierre-Michel Menger, titulaire de la chaire de Sociologie du travail créateur, directeur d'études à l’EHESS, nous propose depuis 2017, une grande enquête pluridisciplinaire, en forme de diptyque, sur deux années, dans le cadre de sa série intitulée « Qu'est-ce que le talent ? Éléments de physique sociale des différences et des inégalités ». 

Depuis plusieurs cours, il est revenu sur les débats, à partir des Lumières, autour de l’égalité et du talent dans les sociétés complexes, où les écarts peuvent se creuser considérablement. Après l’analyse d’Helvétius, qui a été très discutée, il nous introduit à l’approche subtile et tragique du sociologue Emile Durkheim avant de revenir à une certaine actualité de Marx dans le cours de conclusion.

Au journal Le Point qui l’interrogeait en novembre 2017, sommes-nous tous égaux devant le talent ?, Pierre-Michel Menger répondait : 

"Si nous parvenions à doter tous les individus de chances vraiment plus égales de développer les capacités qu'ils détiennent, nous définirions aisément la société comme la somme des excellences individuelles, et les résultats atteints par chacun ne seraient plus rapportés à des systèmes de comparaison et de classement réducteurs. Mais, dans nos sociétés, dès la naissance, non seulement les individus sont différents (c'est la richesse de l'humanité), mais leurs chances de développer leurs capacités sont considérablement inégales : les points cruciaux où les destins bifurquent sont situés très tôt dans l'enfance. L'un des mécanismes les plus redoutables est celui-ci : il peut suffire de différences minimes au départ entre deux individus pour engendrer des écarts énormes. C'est vrai à l'école comme dans un métier. Neymar n'est pas 220 fois meilleur qu'un joueur à 1 million d'euros. Mais les marchés mondialisés agissent comme des leviers surpuissants pour augmenter le prix et le rendement du talent, c'est-à-dire de l'écart de réputation et de qualité perçue. »

Ce sont des questions qui ne cessent de revenir depuis 3 siècles.

Et nous gagnons tout de suite l’amphithéâtre du Collège de France, le 23 mars 2018, pour le cours de Pierre-Michel Menger, « Différences, talent et éducation : les positions et les controverses sur l’égalitarisme », aujourd’hui "Durkheim et la différenciation individuelle, partie 2".

Intervenants
  • sociologue, titulaire de la chaire Sociologie du travail créateur au Collège de France
L'équipe
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......