LE DIRECT
Tête laurée de Tibère à droite, c.27-30/Trailer, Charlie Chaplin from the film The Great Dictator (1940)/Portrait de Dante par Botticelli
Épisode 12 :

Pastiche, postiche et pouvoir parodique

58 min
À retrouver dans l'émission

"Comment faire, face à un pouvoir qui se parodie lui-même?" demande Patrick Boucheron. "Nous voici à nouveau face au tyran" dit-il. De l'abus du pouvoir aux intellectuels face à la tyrannie et aux dévoiements politiques vus par la satire, ultimes interrogations autour des fictions politiques.

Tête laurée de Tibère à droite, c.27-30/Trailer, Charlie Chaplin from the film The Great Dictator (1940)/Portrait de Dante par Botticelli
Tête laurée de Tibère à droite, c.27-30/Trailer, Charlie Chaplin from the film The Great Dictator (1940)/Portrait de Dante par Botticelli Crédits : Wikicommons/CGB/Chaplin/Botticelli

Rediffusion du 9 mai 2017 

Quel est le machiavélisme de la série Game of Thrones ? Comment les philosophes apprennent-ils au tyran à rendre la tyrannie supportable ? Les gens seraient-ils « affublés d’une sorte de répugnance physique contre la vérité » selon la formule de Klauss Mann, qui a signé » Contre la barbarie.

Patrick Boucheron, titulaire de la chaire « Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIᵉ-XVIᵉ siècle achève sa grande réflexion et sa tentative d’élaborer une méthode historique d’appréhension des fictions politiques dans le cadre de la série de cours qu’il a donnés début 2017.

De Game of Thrones à Tibère, le médiéviste, spécialiste de l’Italie met en valeur « la pente de tout pouvoir à aller à l’abus de pouvoir ».

"Les souverains ne s’arrêtent jamais et vont vers leur perte".

Patrick Boucheron cite l’empereur Tibère devant ses amis :

"Vous ne savez pas quel immense monstre est le pouvoir."

Et les intellectuels face au pouvoir tyrannique ? Que penser de Dante qui semble se trahir ? Et d’Albertino Mussato qui "empile 3 histoires" pour faire rempart à la tyrannie? A côté de la comédie et de la tragédie, Patrick Boucheron note qu’il existe une troisième forme qui révèle les dévoiements politiques, de la satire au pastiche en passant par la parodie. Fidèle à sa pratique d’aller de l’actualité au Moyen Age et aux années 1930, dans cette dernière série d’interrogations, il observe les retournements De "Renart empereur" "au Roman de Fauvel, jusqu’au Dictateur de Chaplin

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 21 mars 2017 pour le cours de Patrick Boucheron, sur les fictions politiques, aujourd’hui "Pastiche, postiche et pouvoir parodique"

Pour prolonger :

Les citations et les références qui émaillent ce cours sont citées sur la page de Patrick Boucheron

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Historien, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d’histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe-XVIe siècle) et producteur de l'émission "Matières à penser" sur France Culture
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......