LE DIRECT
Barnabé Visconti et son épouse, par  Andrea di Bonaiuto  (14th century) , "Via veritas o La Chiesa militante e trionfante/Monument funéraire de Barnabé et Béatrice Reine Visconti (sculpture de Bonino da Campione, Castello Sforzesco)
Épisode 9 :

De la novellisation du réel historique et du cas de Bernabò de Milan

59 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi l'attrait de la tyrannie? Comment un personnage historique devient-il un personnage de fiction?

Barnabé Visconti et son épouse, par  Andrea di Bonaiuto  (14th century) , "Via veritas o La Chiesa militante e trionfante/Monument funéraire de Barnabé et Béatrice Reine Visconti (sculpture de Bonino da Campione, Castello Sforzesco)
Barnabé Visconti et son épouse, par Andrea di Bonaiuto (14th century) , "Via veritas o La Chiesa militante e trionfante/Monument funéraire de Barnabé et Béatrice Reine Visconti (sculpture de Bonino da Campione, Castello Sforzesco) Crédits : Wkicommons

"Du passé nous sommes séparés, pourquoi écrire l'Histoire?"

Patrick Boucheron, titulaire de la chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIᵉ-XVIᵉ siècle, explore depuis 2017 la question des fictions politiques. 

"Il s’agit toujours, rappelait-il de les envisager comme des formes narratives de la théorie politique, susceptibles de produire des effets de vérité sur le présent et d’en partager l’expérience à partir d’un passé historique. Mais il a restreint le champ cet année à l'Italie de la fin du Moyen Age, à la littérature des novelle qui permet de saisir, notamment à l’épreuve de la beffa, c’est-à-dire du pouvoir subversif de la dérision, les mécanismes d’une société politique en crise." 

Il s'est donné pour objet de dresser le portrait historique de cette société, en prenant la mesure des rapports entre expérience seigneuriale et tradition communale. 

Après Boccace et différents auteurs du XVe siècle, il propose de

"s'attacher au destin fictionnel de Bernabò Visconti, seigneur de Milan de 1354 à 1385, qui devient, de son vivant même, un personnage de novelle, inquiétant et grotesque qui se maintient comme tel un siècle durant, au fur et à mesure du développement du genre. Il devient alors ce tyran attirant qui, par son rôle de beffatore ne cesse de créer des surprises et de susciter le rire. Ce rire est-il libérateur où installe-t-il dans l’horizon narratif familier de la nouvelle une certaine acclimatation au pouvoir tyrannique ?"

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, les 20 février et 6 mars 2018 pour le cours de Patrick Boucheron, aujourd’hui "Novellisation du réel historique et étude d'un cas Bernabo de Milan"

Intervenants
  • Historien, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d’histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe-XVIe siècle) et producteur de l'émission "Matières à penser" sur France Culture
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......