LE DIRECT
Mary Cassatt at the Louvre: The Etruscan Gallery (1879-1880)
Épisode 1 :

Introduction

59 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce qui lie les musées entre eux? Qu’est-ce que la « diaspora des objets »? Pourquoi a-t-on besoin d’une histoire transnationale des musées et à quoi peut-elle servir ? Demande l’historienne de l’art, Bénédicte Savoy.

Mary Cassatt at the Louvre: The Etruscan Gallery (1879-1880)
Mary Cassatt at the Louvre: The Etruscan Gallery (1879-1880) Crédits : Wikicommons/Metropolitan Museum of Art, online database: entry 90026769

Comment les idées muséologiques migrent-elles et s’échangent-elles entre les pays? Pourquoi le musée est-il un lieu hybride, métissé? Quelle est la « part des autres »? Quelles crises peuvent traverser les musées? Pourquoi poser la question des « temps du musée?

Bénédicte Savoy, titulaire de la chaire internationale « Histoire culturelle des patrimoines artistiques en Europe, XVIIIe-XXe siècle », nous entraîne depuis sa leçon inaugurale en 2017,  au Collège de France, et sa première série de cours intitulée,  "A qui appartient la beauté, Arts et cultures du monde dans nos musées", dans une grande et complexe enquête autour de la constitution du patrimoine européen. L’an passé, l’historienne de l’art s’était attachée au « destin », à la « biographie », au « chemin » des biens culturels, ces « objets du désir » qui peuvent être ôtés de leur lieu de création en toute légalité ou bien spoliés sinon volés en période de guerre. La série de cours qu’elle ouvre aujourd’hui, sous le titre, «Histoire transnationale des musées en Europe » s’inscrit dans la continuité de cette première approche en se concentrant sur les institutions, leur manière d’accueillir, d’intégrer les biens culturels, de les mettre à la disposition du public.

Normalienne, agrégée d’allemand (1996), titulaire d’un Doctorat d’études germaniques, sous la direction de Michel Espagne (2000), Bénédicte Savoy vit et poursuit sa carrière en Allemagne, où elle est également Professeur à la Technische Universität de Berlin. Elle a contribué au commissariat général de plusieurs expositions en France et en Allemagne, et elle a été nommé experte culturelle pour la restitution du patrimoine africain le 5 mars, 2018 par le Président de la République, aux côtés de l’écrivain et universitaire sénégalais Felwine Sarr. C’est riche de ces différentes expériences et de questionnements très contemporains qu’elle interroge l’histoire transnationale des musées en Europe, depuis deux siècles.

Alors "quel nouveau lien, peuvent créer les oeuvres avec leur lieu d’arrivée"?

Et nous gagnons le Collège de France, le 14 février 2018, le cours de Bénédicte Savoy, aujourd’hui "Introduction"

Pour prolonger :

Le cours s'ouvre par la traversée du Louvre en temps records dans "Bande à part" de Jean-Luc Godard

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Objets du désir, désir d'objets.

Objets du désir, désir d'objets Bénédicte SavoyCollège de France / Fayard, 2017

Intervenants
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......