LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
The Ghent Altarpiece by the van Eyck Brothers in St Bavo Cathedral in Ghent (1829)
Épisode 4 :

Une nouvelle géographie des arts en Europe (1815-1830)

59 min
À retrouver dans l'émission

Alors que le musée du Louvre parvient à devenir un grand musée scientifique, malgré les prises révolutionnaires et napoléoniennes qui marquent sa création, comment les arts et les musées se sont-ils reconstitués en Europe après 1815? demande Bénédicte Savoy.

The Ghent Altarpiece by the van Eyck Brothers in St Bavo Cathedral in Ghent (1829)
The Ghent Altarpiece by the van Eyck Brothers in St Bavo Cathedral in Ghent (1829) Crédits : Pierre-François de Noter / Rijksmuseum

Quel rôle a joué l’inventaire du Louvre? Comment 1815, a-t-elle été l'année de la plus grande restitution des oeuvres d’art de la période moderne. Quel est le legs pour nous de cette grande restitution?

Bénédicte Savoy, qui a été nommée été nommé experte culturelle pour la restitution du patrimoine africain récemment par le Président de la République, est titulaire de la chaire internationale "Histoire culturelle des patrimoines artistiques en Europe, XVIIIe-XXè siècle", au Collège de France et Professeur à la Technische Universität de Berlin. Elle poursuit sa grande enquête autour de la constitution du patrimoine et des musées européens et son analyse des translocations des objets d’art, entendez par ce mot, leur déplacement et les phénomènes d’appropriations de biens culturels en Europe, qu’ils soient acquis dans un cadre légal ou spoliés en temps de guerre, dans sa série intitulée "Histoire transnationale des musées en Europe". 

Bénédicte Savoy, comme elle l’a annoncé dans sa leçon inaugurale, propose "d'explorer par le biais des objets, les possibilités d'écriture d'une histoire transnationale de l'Europe qui ferait la part belle aux dialogues des disciplines et des historiographies et elle propose d'envisager la question des musées et des collections comme un fait anthropologique et politique majeur de notre époque." "L’histoire des musées et du patrimoine européen n’est pas neutre et s’inscrit bien dans une histoire politique et symbolique".

Après 1815, quelles ont été les négociations et quels sont les débats autour de ces restitutions? Quelle transformation symbolique s’est opérée sur les oeuvres lors de leur séjour au Louvre?

Dominique Vivan Denon, historien de l'art et organisateur du musée, affirme : 

Des circonstances inouïes avaient élevé un monument immense, des circonstances non moins extraordinaires viennent de le renverser. Il avait fallu vaincre, l’Europe se rassemblait pour le détruire. Le temps répare les maux de la guerre, des nations éparses se recomposent, mais une telle réunion, cette comparaison des efforts de l’esprit humain dans tous les siècles, cette chambre ardente où le talent était sans cesse jugé par le talent, cette lumière, enfin, qui jaillissait perpétuellement du frottement de tous les mérités vient de s’éteindre et de s’étreindre sans retour. La destruction du musée est devenue un monument historique. J’ai regardé comme un des devoirs les plus importants et le plus douloureux que j’aie à remplir de donner au public, à qui ce musée a si complètement appartenu, le journal fidèle et les détails les plus exacts des opérations qui ont amené à son démembrement.

Qu’est-ce qu’on fait quand on récupère les oeuvres? Est-ce qu’on les rend ? Est-ce qu’on les concentre à Berlin? À Vienne? Ou est-ce qu’on se bat comme Cologne pour récupérer son Rubens face à Berlin ? Comment les musées deviennent-ils des lieux d’identification à la suite de la période napoléonienne ?

En matière d’art, c’est la dispersion des oeuvres, comme dans un ciel étoilé, qui est véritablement vivifiante et revigorante, tandis que leur entassement ne mène qu’à l’exubérance et au luxe esthétique. — Joseph Görres

Qu’est-ce qui se met alors en place dans cette Europe des musées en 1815? Comment deviennent-ils plus grands et plus politiques? 

Et nous gagnons le Collège de France, le 7 mars 2018 pour le cours de Bénédicte Savoy, "Histoire transnationale des musées en Europe", aujourd’hui, "Une nouvelle géographie des arts en Europe (1815-1830)". 

Bibliographie

Objets du désir, désir d'objets.

Objets du désir, désir d'objets Bénédicte SavoyCollège de France / Fayard, 2017

L'équipe
Coordination
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......