LE DIRECT
Collège de Mostagadem (Algérie) : neuvième, 1913
Épisode 3 :

Les avatars de l’assimilation : de l’annexion à l’assimilation

58 min
À retrouver dans l'émission

Comment la France a-t-elle pu présenter une "puissante capacité d’assimilation" ? Quelle a été l’évolution et la place du concept d’assimilation du XVIIIe siècle à aujourd’hui ?s’interroge l’anthropologue démographe François Héran.

Collège de Mostagadem (Algérie) : neuvième, 1913
Collège de Mostagadem (Algérie) : neuvième, 1913 Crédits : Photographie de classe Tourte et Petitin

Comment la conquête de l’Algérie au XIXe siècle a-t-elle modifié l’appréhension de l’assimilation? Comment s’est posé la question d’imaginer une conquête sans l’assimilation des vaincus?  

Titulaire de la chaire « Migrations et sociétés », François Héran se partage entre le Collège de France et la direction de l’Institut Convergences Migrations. Dans le grand cours d’introduction de sa série intitulée « Intégration : constats et débats », François Héran a rappelé :

"l’intégration est une thématique largement rejetée par les intéressés. Elle est âprement discutée par les chercheurs. Elle est hâtivement tranchée dans la sphère médiatique. Tombée de longue date dans le domaine public, elle est exposée sur la scène quotidienne du jugement. Elle est mise au défi par la comparaison étrangère".

Le sociologue-démographe poursuit son analyse des avatars de l’assimilation en France, à partir de l’approche ethnographique et socio-historique d’Abdellali Hajjat.

"Il s'est intéressé, rappelle François Héran, à la fois à la généalogie et aux origines du concept d’assimilation, en France et en Grande-Bretagne ; il a aussi pratiqué toute une ethnographie de l'usage des concepts d'assimilation par l'administration française". 

François Héran avait alors rappelé  la loi de naturalisation de 1927 et l'ordonnance de 1945 qui marquent une étape. 

"Quand on demande sa naturalisation, il faut apporter des 'preuves d’assimilation'. C'est inscrit dans le texte."

François Héran met en évidence « une interaction un peu compliquée entre la « guerre des races », le mot race n’ayant pas encore le sens que nous lui connaissons aujourd’hui et la « lutte des classes » dans la première moitié du XIXe siècle chez les historiens libéraux, de Guizot à Michelet. 

Ce dernier a fait l’éloge, en 1831, de la puissance d'assimilation de la France qui serait à nul autre pareil, depuis Philippe Auguste, qui a su « attirer, absorber » et étendre son domaine royal, au Moyen-Age. Or l’unification de la nation se fait au prix des violences d’Etat, note François Héran.   

Dans une passionnante interview pour la revue Contretemps, Abdellali Hajjat résume les enjeux de l’évolution sémantique de l’assimilation entre le XVIIIe et le XIXe siècle

"En gros, on a une première période où le terme d’assimilation signifie égalité et où les considérations raciales sont présentes mais pas surdéterminantes. Contrairement aux discours aristocrates, les discours bourgeois considèrent que les indigènes des colonies et les paysans ouvriers métropolitains sont assimilables. (…) il y a une simultanéité du discours bourgeois sur l’assimilation à la fois en métropole et dans les colonies ; l’enjeu pour cette nouvelle classe sociale est d’asseoir une hégémonie politique sur un territoire, métropolitain et colonial, face а une aristocratie qui n’est pas encore en déclin. Donc le discours révolutionnaire bourgeois, bien illustré par les écrit de l’abbé Sieyès, envisageait pour la première fois l’assimilation comme une politique d’Etat, une guerre menée par d’autres moyens, qui se distinguait du discours aristocrate en faveur du maintien de la domination de la noblesse. C’est а partir du XIXe siècle qu’il y a une divergence dans les discours sur l’assimilation : tandis qu’on considère les méropolitains comme assimilables, on commence а parler de l’inassimilabilité des indigènes des colonies."

Nous gagnons le Collège de France, le  20 décembre 2019 , pour le cours de François Héran aujourd’hui - Les avatars de l'assimilation : de l'annexion à la sélection 

Autour de l'image de Une : voir le catalogue de l'exposition "L'école en Algérie, l'Algérie à l'école " (du 8/04/2017 - au 2/04/2018).

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......