LE DIRECT
La sortie d'Egypte et le séjour dans le désert, extrait de l'Histoire Sainte pour Garçons et Filles, Les Presses d'Or, tome 2, p. 123, Edition de 1979
Épisode 2 :

Les deux recensements du peuple (suite) et le rituel de la femme adultère

59 min
À retrouver dans l'émission

L’armée de Yahvé est-elle à l’image de l’armée perse? Quelle est l’influence des mathématiques & de l’astronomie babylonienne? Pourquoi le rituel de la femme adultère dans le Livre des Nombres? Thomas Römer poursuit son enquête dans le livre du Pentateuque, entre nombres & actualisation de la loi.

La sortie d'Egypte et le séjour dans le désert, extrait de l'Histoire Sainte pour Garçons et Filles, Les Presses d'Or, tome 2, p. 123, Edition de 1979
La sortie d'Egypte et le séjour dans le désert, extrait de l'Histoire Sainte pour Garçons et Filles, Les Presses d'Or, tome 2, p. 123, Edition de 1979 Crédits : Les Presses d'Or

Comment comprendre le nombre de 600.000 dans le monde biblique et dans le contexte des 2 recensements du Livre des Nombre ?

Thomas Römer, philologue, exégète, titulaire de la chaire des Milieux Bibliques, nous entraîne dans une grande analyse du Livre des Nombres dans le Pentateuque, un livre curieux qui s’avère plus intéressant qu’il n’y parait, dans le cadre de sa série intitulée "Israël dans le désert : le livre des Nombres et l'achèvement de la Torah".

Dans sa présentation au Collège de France, cet enseignant chercheur d’origine allemande, qui se partage entre la France et la Suisse et qui a été Doyen de la Faculté de Théologie de l’université de Lausanne entre 1999 et 2003, s’interroge sur la signification des nombreux nombres dans ce « livre un peu déroutant ». Sont-ils réels, symboliques ? Y a –t-il un jeu de guematria, un jeu entre ces nombres et les mots ?

"Ce qu’on appelle Israël à la période perse, rappelle l'exégète, est une diaspora".

Thomas Römer lit le texte au plus près, commente les racines des mots hébreux, énumère les hypothèses liées aux dernières recherches archéologiques, épigraphiques. Il fait dialoguer les sources à l’intérieur de la Bible, mais aussi à l’extérieur avec les cultures babyloniennes et perses. Le philologue, exégète voit dans le Livre des nombres un "pont entre la Genèse, le Lévitique et le Deutéronome. Alors que les autres livres du Pentateuque sont clos, le Livre des Nombres opère une "actualisation de la loi".

C’est dans ce contexte que nous découvrons en fin de cours, le rituel de la femme adultère.

« Ce rituel se trouve intégré entre des cas d’exclusion en Nb 5,1-10 et la loi du Nazir en Nb 6 qui traite, également, d’un type de personnes qui se trouvent en marge de la communauté. » explique Thomas Römer.

ll souligne que ce rituel, qui peut révéler dans les sociétés anciennes, l’« angoisse de l’homme par rapport à la paternité. »,

ce "rituel n’est pas en premier lieu un commandement d'éthique sexuelle, mais une question juridique. L’homme est propriétaire de la femme. L'adultère signifie donc une atteinte contre la possession d'un autre homme. »

Là encore la lecture minutieuse du texte aboutit à une série de questions dont celle-ci : "Assistons-nous à la combinaison de deux rituels ?"

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 2 mars 2017, pour la série de Thomas Römer, « "Israël dans le désert », aujourd’hui, « Le livre des Nombres : contenu, enjeux et composition. Les deux recensements du peuple ».

Pour prolonger :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Administrateur du Collège de France et Professeur titulaire de la chaire "Milieux bibliques"
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......