LE DIRECT
Épisode 3 :

Le rituel concernant la "femme adultère" (Nb 5,11-31)

59 min
À retrouver dans l'émission

Que veut dire dans la Bible « porter la faute »? Dans le cadre de son enquête sur "Le Livre des Nombres", Thomas Römer y interroge le rituel bizarre concernant "la femme adultère"? Comment les eaux saintes deviennent-elles les eaux amères?

Thomas Römer, philologue, exégète, titulaire de la chaire des Milieux Bibliques, poursuit aujourd’hui son analyse fine du chapitre 5 où apparaît le cas de la femme adultère et la question d’actualiser la loi dans le cadre de sa série intitulée "Israël dans le désert : le livre des Nombres et l'achèvement de la Torah". Nous voici confronté au vent de jalousie qui saisit un mari soupçonneux ou angoissé. Doute-t-il de sa paternité ? Se sent-il dépossédé dans une société ancienne où la femme est considérée comme la propriété de l’homme ? Thomas Römer, fidèle à son approche de la Bible sous la forme d’une enquête pluridisciplinaire, mêle analyse du texte au plus près des mots, dernières découvertes archéologiques, iconographiques et épigraphiques dans le monde biblique, c'est-à-dire un monde ou les Hébreux peuvent être influencés par le code d’Hammu Rabi, la culture babylonienne ou égyptienne. Il remet en contexte l’ordalie, le sort cruel réservé à la jeune fille ou à la femme soupçonnée d’adultère. Il note

« Quant à l’ordalie de Nb 5, il est difficile de savoir si elle décrit une pratique courante dans l’Israël ancien ou s’il s’agit davantage d’une construction littéraire. ».

Il suit étape par étape le rituel pour purifier la femme accusée d’infidélité. Le serment et l’imprécation, l’offrande, les cheveux défaits, les « eaux de jugements »… Si la femme est coupable quand est-elle touchée par la malédiction ?

Thomas Römer pose la question de savoir si « à partir du V. 31 », on peut supposer « un ajout qui veut protéger la vie de la femme. L’homme jaloux ne doit pas user de violence envers sa femme ». La femme soupçonnée serait retirée de l’autorité de l’homme en colère. L’enseignant chercheur d’origine allemande, qui se partage entre la France et la Suisse et qui a été Doyen de la Faculté de Théologie de l’université de Lausanne entre 1999 et 2003, laisse de nombreuses questions ouvertes, car les textes bibliques sont complexes. Ces textes qui n’ont pas été écrits d’un seul tenant, qui ont été copiés et recopiés mêlent les mythes, les faits historiques, les souvenirs de traditions plus anciennes, des « mots guides » qui structurent la lecture… Il faut donc être toujours très rigoureux et prudent dans la démarche.

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 9 mars 2017, pour la série de Thomas Römer, « "Israël dans le désert », aujourd’hui, « Le livre des Nombres : Le rituel concernant la "femme adultère" (Nb 5,11-31)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Intervenants
  • Administrateur du Collège de France et Professeur titulaire de la chaire "Milieux bibliques"
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......