LE DIRECT
Joseph interprétant les rêves de Pharaon, gouache, vers 1896-1902,
Épisode 5 :

Joseph et les rêves de l’échanson et du boulanger (Genèse 40)

58 min
À retrouver dans l'émission

Que pouvons-nous apprendre de nos rêves? Nous poursuivons en compagnie de l’exégète philologue, Thomas Römer, titulaire de la chaire des Milieux Bibliques, l’enquête sur la singulière histoire de Joseph, ce jeune hébreux qui se fait interprète des rêves et connaît une fulgurante ascension en Egypte.

Joseph interprétant les rêves de Pharaon, gouache, vers 1896-1902,
Joseph interprétant les rêves de Pharaon, gouache, vers 1896-1902, Crédits : James Tissot / The Jewish Museum / wikicommons

Rediffusion de l'émission du 19 septembre 2016.

Thomas Römer nous plonge dans l'Histoire de Joseph et analyse ce chef d’œuvre littéraire et biblique, qui figure entre les chapitres 37 et 50 de la Genèse, dans le cadre de son cours de cette année sur la Bible et l’Egypte.

Nous retrouvons Joseph, ce beau jeune Hébreux, vendu par ses frères jaloux comme esclave, dans une prison en Egypte, où il aide le chef des gardes. Ce dernier lui confie deux hauts fonctionnaires, l’échanson de Pharaon et son boulanger, tombés en disgrâce et qui viennent d’arriver à la prison. Tous deux vont faire chacun un rêve et se trouver désemparés, à leur réveil, car personne ne peut les aider à interpréter leurs songes. Ici intervient Joseph qui propose son aide avec la réserve suivante :

"N’est-ce pas à Dieu qu’appartiennent les interprétations ? Racontez-moi, je vous prie ! "

Si le thème des rêves occupe toute la première partie de l’Histoire de Joseph, le mot-clé que Thomas Römer va longuement commenter aujourd’hui est le concept d’interprétation, tout en soulignant la dramaturgie du texte.

Fidèle à son approche historico-critique, il situe ce récit dans le contexte égyptien et du croissant fertile, des différentes cultures et les intertextualités qui se révèlent à l’analyse attentive de la narration et de ses différentes strates.

Nous voyons émerger la figure de l’oniromancien, du professionnel qui va interpréter les rêves des autres et aussi comment derrière un simple songe, il peut s’agir pour les Anciens de « dénouer un pouvoir maléfique qui se présente dans le rêve ». Mais ici, nous dit Thomas Römer, fait un peu « curieux mais assez freudien », « chacun rêve son rêve selon son interprétation ». Il cite l’écrivain Thomas Mann, en qui, il voit un "bon analyste de l’histoire de Joseph » :

« Au fond, chacun est l’interprète de son rêve…l’interprétation précède le rêve, et nous rêvons à partir de l’interprétation ».

Nos deux rêveurs représentent aussi deux catégories de songe en Egypte : l’échanson appartient à Horus et sera gracié, le boulanger appartient à Seth et sera pendu. Quant à Joseph qui avait été vendu suite aux deux rêves qu’il avait racontés à ses frères, grâce à son interprétation des deux rêves des Égyptiens, il va trouver la voie vers son ascension sociale en interprétant par la suite ceux de Pharaon.

Alors interprétons ! Et gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, pour le cours de Thomas Römer intitulé « La Bible et l’Egypte, "Joseph et les rêves de l’échanson et du boulanger (Genèse, 40), le 24 mars 2016.

Joseph interprétant les rêves de l'échanson et du boulanger en prison, gouache vers 1896-1902
Joseph interprétant les rêves de l'échanson et du boulanger en prison, gouache vers 1896-1902 Crédits : James Tissot / The Jewish Museum NY / wikicommons

Pour prolonger :

- documents autour du cours de Thomas Römer du 24 mars 2016

- Les œuvres de James Tissot inspirées par la Bible et par l'Histoire de Joseph sur le site du Jewish Museum à New York.

Intervenants
  • Administrateur du Collège de France et Professeur titulaire de la chaire "Milieux bibliques"
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......