LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une Tortue verte (Chelonia mydas) dans les eaux de l'île d'Hawaï (USA). Une espèce classée en danger selon le statut de conservation UICN
Épisode 8 :

Gilles Boeuf : Quelles relations entre espèces et biodiversité ? Questions de conservation

59 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi protéger la biodiversité biologique aujourd'hui ? Quels sont les enjeux de cette préservation ? Comment changer nos relations avec la nature ? Comment vont tourner les écosystèmes avec beaucoup moins d'espèces pour les habiter ? 

Une Tortue verte (Chelonia mydas) dans les eaux de l'île d'Hawaï (USA). Une espèce classée en danger selon le statut de conservation UICN
Une Tortue verte (Chelonia mydas) dans les eaux de l'île d'Hawaï (USA). Une espèce classée en danger selon le statut de conservation UICN Crédits : Photograph by Brocken Inaglory edited by Keta / Brocken Inaglory via Wikimedia

Alphonse Allais aborde déjà cette thématique au XIXe siècle :

on devrait construire les villes à la campagne car l'air y est plus pur !

Gilles Bœuf, titulaire de la chaire annuelle Développement durable, environnement, énergie et société, soutient :

la tendance actuelle est bénéfique de construire des campagnes dans les villes afin que, en effet, l'air y soit plus pur.

Gilles Bœuf fait dans cette série de cours d'inquiétants constats et de tristes inventaires. Le vivant est aujourd'hui menacé par la cupidité prédatrice qu'elle engendre chez l'Homo, soi-disant sapiens.

Le monde entier est devenu urbain sur tous les continents et les villes deviennent de plus en plus de gigantesques, mégapoles où s'entassent des pauvres venus de la campagne. Or cette situation va développer la misère, les maladies et accélérer les processus qui provoqueront à court terme notre disparition.

Rien qu'en France, disparaît l'équivalent de la surface rurale d'un département à des fins d'urbanisation.

Certaines villes ont mis en place d’excellentes initiatives. À Paris, par exemple, des mesures ont été prises afin de permettre que se crée une biodiversité qui ne demande qu'à s'épanouir. Les Parisiens ont heureusement soif d'espaces verts et de jardins sur les toits ce qui a permis de faire revenir des oiseaux qui avaient disparu.

Mais la destruction de la biodiversité dans le monde a un impact sanitaire catastrophique et démultiplie les risques de maladies. Nombre de champignons et de virus meurtriers sont liés à la perte de la diversité biologique.

Pourquoi sauvegarder la biodiversité ? Qu'est-ce qu'on protège aujourd'hui ? Des milieux (la forêt amazonienne, la forêt de Bornéo) ? Des espèces (le tigre de Sibérie) ? Gilles Bœuf apporte quelques éléments de réponse avec par exemple une gestion raisonnée des ressources, apporter un frein aux proliférations et avoir une perception éthique de ce que l'homme fait à la nature et à son environnement.

Et nous gagnons le grand amphithéâtre du Collège de France, pour le cours de Gilles Bœuf, intitulé : « Quelles relations entre espèces et biodiversité ? Questions de conservation », le 25 février 2014, (Rediffusion de l'émission du 7 novembre 2014, dans le cadre de l’Éloge du Savoir de Christine Goémé).

Intervenants
  • Biologiste, président du Muséum d’histoire naturelle de 2009 à 2015.
L'équipe
Réalisation
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......