LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Image satellite du campus de l'université de San Francisco.
Épisode 2 :

Carrières et compétitions dans l'enseignement et la recherche

59 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi le capital humain est-il devenu prépondérant ? Comment les effets d’entraînement de la connaissance sur autrui jouent ? Quelle est la valeur de l’expérience, du partage des savoirs communs ? Quelles leçons peut-on tirer des économies d’agglomération ?

Image satellite du campus de l'université de San Francisco.
Image satellite du campus de l'université de San Francisco. Crédits : United States Geological Survey / Wikipedia

Comment la science s’est mondialisée dans un contexte de progrès techniques croissants et d’économie de l’innovation ? Pourquoi les villes-mondes, San Francisco, Boston, Paris, Londres, Shanghai, avec leur forte concentration de diplômés du supérieur et de secteurs de pointe demeurent-elles attractives malgré les hauts salaires et le coût élevé de la vie ?

Pierre-Michel Menger, directeur d'études à l'EHESS et professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Sociologie du travail créateur a exploré pendant deux ans, en 2015 et 2016, les spécificités, riches d’enseignement pour les autres secteurs du travail, et les mutations qui touchent le monde académique, le couple plus ou moins dualiste de l’enseignement et de la recherche selon le contexte et les pays.

Le sociologue rappelait dans une interview donnée à l’Obs en 2016,

"La qualité de l'université elle-même fait valoir qu'on est plus inventif là où on trouve plus de gens inventifs".

Et dans son cours du 23 janvier 2015, il soulignait

"La recherche crée un climat d'excitation, de passion, de motivation intrinsèque, de liberté, de discussion critique à 360°".

C’est cette dynamique que nous retrouvons ce matin. Mais dans sa note de présentation pour sa série de cours consacrée à la Production du Savoir, il explique :

« Le travail de recherche et d’invention ne serait pas viable si les métiers dans lesquels il est exercé n’étaient pas organisés pour absorber une partie des risques d’échec. L’analyse des carrières, de l’emploi, des rémunérations et des organisations de l’enseignement supérieur est beaucoup plus développée dans le monde anglo-américain qu’en Europe. Les réformes européennes ont changé la donne, poursuit le sociologue. Elles provoquent une différenciation du tissu universitaire, et elles rendent plus visible et plus intense la compétition intra- et internationale. Les transformations qu’elles déclenchent remodèlent les carrières académiques de manière sélective, notamment en raison de l’inégale exposition des diverses disciplines scientifiques et des diverses générations d’enseignants-chercheurs à la compétition internationale par la recherche. »

Alors que l’innovation a plus de chance d’apparaître dans les espaces agglomérés, la recherche et le travail universitaires s’ancrent et s’épanouissent dans la collaboration. Le travail en équipe devient prépondérant et se développe très vite.

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 30 janvier 2015, pour le cours de Pierre-Michel Menger, intitulé « La production du savoir. Carrières et compétitions dans l'enseignement et la recherche. »

Pour prolonger

Sur le site du Collège de France, vous retrouverez tous les liens et les informations autour de cette diffusion, le cours complet, notamment la vidéo où le sociologue présente de nombreux graphiques et tableaux, ainsi que l’ensemble de ses cours.

Intervenants
  • sociologue, titulaire de la chaire Sociologie du travail créateur au Collège de France
L'équipe
Réalisation
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......