LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
ENFANT SURDOUE
Épisode 7 :

Carrières, disciplines et organisations : les mécanismes de sélection

59 min
À retrouver dans l'émission

Comment les filières au sein du bac S et dans les classes préparatoires scientifiques dessinent-elles une hiérarchie scolaire, scientifique et sociale ? Qu’est-ce qui peut relier l’université aux classes préparatoires et aux grandes écoles et à la recherche ?

ENFANT SURDOUE
ENFANT SURDOUE Crédits : Francois Destoc - Maxppp

Quel est le recrutement des classes préparatoires ? Quelle est la valeur de la mention au bac ? Est-elle une condition nécessaire ? Et du point de vue de la carrière académique, qu’est-ce qui arrive aux individus après 50 ans, quels sont les avantages en termes de parcours professionnel ?

Pierre-Michel Menger, directeur d'études à l'EHESS et professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Sociologie du travail créateur poursuit ce matin, dans le cadre de sa série sur "La production du savoir", son exploration des mécanismes de sélection des étudiants, dans le secondaire, avant leur entrée en classes prépa. Il nous fait observer le parcours des bacheliers : que sont-ils devenus ? Quel rôle jouent les performances scolaires et la sélection sociale ?

Il souligne :

"L'accès au bac S se situe au terme d'une première trajectoire cumulative des inégalités de chance dans la carrière scolaire d'un élève". "Le vaisseau amiral des classes préparatoires en terme d'effectifs et de sélectivité des conditions d'entrée sont les filières scientifiques." Cependant, les évolutions récentes, comme le succès grandissant des IUT, mettent en évidence "les jeux stratégiques" des étudiants "qui jouent avec les niveaux de formation et les types formations sélectives".

Pour ce cours, à côté des grandes enquêtes citées, le sociologue présente également, "des données originales issues des recherches en cours au sein de son équipe du Collège de France sur les carrières et les établissements universitaires français."

Pierre-Michel Menger revient en deuxième partie sur les deux dualismes de la stratification à la française. Il rappelle :

Le "système français s’appuie sur trois piliers, profondément et totalement solidaires : l’université au centre, les classes préparatoires et les grandes écoles, d’un côté, et les instituts de recherche", de l’autre. Le double dualisme, c’est le "dualisme universités / filières sélectives courtes ou longues" et aussi le "dualisme universités / établissements de recherche".

Le sociologue différencie les trois états de la sélectivité et de la stratification. Au niveau de la recherche :

"les carrières sont mono-tâches" avec une sélection professionnelle et un élitisme. Il distingue ensuite l’enseignement avec les filières sélectives et enfin le "genre mixte" avec l’université et la sélectivité endogène.

Pourquoi les différences statutaires permettent-elles de gérer la stratification professionnelle au sein de l’enseignement supérieur et de la recherche en France ?

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, pour le cours de Pierre-Michel Menger, sur « La production du savoir. Carrières, disciplines et organisations » le 5 févier 2016.

Intervenants
  • sociologue, titulaire de la chaire Sociologie du travail créateur au Collège de France
L'équipe
Réalisation
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......