LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Statue de Zeus au Musée d'Athènes

Leçon inaugurale, Religion, histoire et société dans le monde grec antique

59 min
À retrouver dans l'émission

Que pouvons-nous apprendre d’une modeste lamelle de plomb trouvée dans un sanctuaire en Epire ? Quelle est l’histoire du terme "polythéisme" et comment appréhender la religion, les religions ? S’interroge Vinciane Pirenne-Delforge.

Statue de Zeus au Musée d'Athènes
Statue de Zeus au Musée d'Athènes Crédits : Jeff Overs - Getty

L’historienne a longtemps mené ses travaux au Fonds de la recherche scientifique (FNRS) de la Fédération Wallonie-Bruxelles, tout en enseignant à l’université de Liège, où elle a dirigé l’unité de recherche « Histoire et anthropologie des religions ».

Vinciane Pierenne Delforge inscrit sa nouvelle chaire « Religion, histoire et société dans le monde grec antique » dans la grande tradition de l’approche anthropologique et comparative de l’étude des religions au Collège de France, avant de nous entraîner en Grèce, "en Epire, dans le Nord-Ouest à Dodone, dans le vénérable sanctuaire oraculaire de Zeus, dont parlait déjà l'Iliade (XVI, 234)". Elle nous présente un couple, Evandros et sa femme, qui y dépose une lamelle de plomb où est notée la question posée à la divinité du lieu… 

« Confrontés aux incertitudes de l'existence, les particuliers et les communautés se tournaient vers les dieux, rappelle-t-elle. Le constat serait terriblement banal si une question subsidiaire ne permettait de mettre l'accent sur ce qui est, à mon sens, une préoccupation centrale de l'étude des polythéismes antiques : les particuliers et les communautés se tournaient vers les dieux, certes, mais lesquels ? Dans le foisonnement de l'offre divine inhérente à un monde divin pluriel, comment les anciens opéraient-ils leurs choix? » (Leçon inaugurale, Le poltyhtéhisme grec comme objet d'histoire, Fayard, page 39)

Greek oracular inscription on lead from Dodona. From C. Carapanos, Dodone et ses ruines, Paris, 1878, pl. LX, 1. Scan by Marsyas 15:23, 20 August 2005 (UTC)
Greek oracular inscription on lead from Dodona. From C. Carapanos, Dodone et ses ruines, Paris, 1878, pl. LX, 1. Scan by Marsyas 15:23, 20 August 2005 (UTC) Crédits : Wikicommons

Au moment de sa leçon inaugurale, interviewée par le magazine Le Point, Vinciane Pirenne-Delforge, a mis en avant l’un des enjeux actuels de sa chaire :

"Connaître le polythéisme permet d'introduire de la distance critique avec les grands systèmes religieux contemporains, qui sont monothéistes. 

N’oublions pas qu'une écrasante majorité de sociétés tout au long de l'histoire des hommes ont été polythéistes ou le sont encore. Et ce n’est pas parce que, depuis deux mille ans, le monothéisme s’est largement imposé — et, avec lui,des systèmes qui, du moins pour le christianisme ou l'islam, adoptent une démarche prosélyte — qu'il faut penser que cela a toujours fonctionné ainsi. 

Quand on parle de religion aujourd’hui, on envisage spontanément des dogmes, des révélations, des livres sacrés. Or tout cela est étranger à la religion grecque. Ce qui m’intéresse, c’est de comprendre comment des hommes, dans une société où la sphère suprahumaine est habitée par une pluralité d'entités, peuvent négocier avec elles."

Aussi annonce-t-elle d'emblée dans la première partie de sa leçon inaugurale :

"Je pars donc d'un terrain spécifique. Celui de la religion grecque ou, pour le dire d'une autre manière, celui du polythéisme grec. Pas plus que celui de religion, le terme de polythéisme est neutre car il s'est forgé par contraste. Dès le tout début de notre ère, Philon d'Alexandrie, un philosophe juif, mettait en regard la pluralité des dieux honorés sur les différents territoires de la Méditerranée de son temps et l'unicité exclusive du Dieu de la Bible qu'il commentait en grec. La conception d'un monde divin pluriel était identifiée par lui en tant que polytheia ou polytheon."

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 7 décembre 2017, pour la leçon inaugurale de Vinciane Pirenne-Delforge.

Pour prolonger

Vinciane Pirenne-Delforge présente sa première série de cours au Collège de France :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Intervenants
  • Historienne, professeur au Collège de France. Elle est titulaire de la Chaire Religion, Histoire et Société dans le Monde Grec Antique.
L'équipe
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......