LE DIRECT
Champollion par Bartholdi, statue en marbre, dessin de Sellier, in Le Magasin pittoresque, juill.1876 / Buste de Néfertiti, photographié dans le Neues Muséum de Berlin par Philip Pikart en 2009

Leçon inaugurale de Bénédicte Savoy : Objets du désir. Désirs d'objets

59 min
À retrouver dans l'émission

Que racontent les oeuvres d'art sur l'histoire de l’Europe ? A qui appartient le buste de Néfertiti ? aux enfants Egyptiens, aux Berlinois, à l'humanité? Comment justifier que les uns aient accès au patrimoine d’une humanité dont les autres sont tenus éloignés, physiquement et économiquement ?

Champollion par Bartholdi, statue en marbre, dessin de Sellier, in Le Magasin pittoresque, juill.1876 / Buste de Néfertiti, photographié dans le Neues Muséum de Berlin par Philip Pikart en 2009
Champollion par Bartholdi, statue en marbre, dessin de Sellier, in Le Magasin pittoresque, juill.1876 / Buste de Néfertiti, photographié dans le Neues Muséum de Berlin par Philip Pikart en 2009 Crédits : Wikicommons/Sellier/Pikart

Qu’est-ce que la translocation? Pourquoi Bartholdi a-t-il représenté Champollion, posant son pied botté sur la tête sacrée de Pharaon? Comment Victor Hugo a-t-il pu devenir un héros en Chine, quand « révulsé par le sac du Palais d’été à Pékin », il a dénoncé « dans une lettre devenue célèbre un crime perpétré par la barbarie européenne contre la civilisation chinoise ». Comment en paraphrasant la devise du Collège de France, pourrait-on dire que dans les musées on « observe la culture en train de se faire », demande l’historienne de l’art Bénédicte Savoy dans sa leçon inaugurale, intitulée, "Objets du désir, désir d'objets".  

Titulaire de la chaire internationale « Histoire culturelle des patrimoines artistiques en Europe, XVIIIe-XXesiècle », Professeur à la Technische Universität de Berlin depuis 2003, Bénédicte Savoy a contribué au commissariat général de plusieurs expositions en France et en Allemagne. 

La Leçon inaugurale ouvre un grand cycle de réflexion où Bénédicte Savoy propose d'explorer "par le biais des objets, les possibilités d'écriture d'une histoire transnationale de l'Europe qui ferait la part belle aux dialogues des disciplines et des historiographies" et elle propose "d'envisager la question des musées et des collections comme un fait anthropologique et politique majeur de notre époque".   

L'historienne, agrégée d'Allemand, qui a travaillé sur le phénomène des spoliations préfère à ce terme, comme elle l'explique dans une interview donnée au journal, Le Monde, en août 2017, celui de "translocation"

"le terme de spoliation parle du point de vue des victimes. Pas des vainqueurs. Je propose le terme plus neutre de "translocation". Non pour dépolitiser le débat, mais pour y  faire entrer toutes les catégories d'appropriation d'œuvres d'art et du patrimoine aux dépens d'un plus faible, économiquement ou militairement. Car les guerres ne sont qu'une sous-catégorie. La dispersion de l'art africain au XIXe et XXe siècle ne résulte pas que de la guerre ou de la colonisation. Après la décolonisation, elle est due au marché de l'art" (Le monde 19 août 2017). 

Dans une autre interview donnée pour le même journal, dix ans plus tôt, en 2007, à propos  du buste de Nefertiti, enjeu d'une bataille diplomatique entre Le Caire et Berlin , elle notait déjà :  

« que les histoires de restitution d’œu­vre, qui ont à voir avec la mémoire collective mais aussi avec la diplo­matie, risquent de se multiplier au XXIe siècle. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. » (Le monde 26 avril 2007) 

Ce sont toutes ces questions qu'elle ouvre et qu'elle laisse ouvertes dans une singulière et belle leçon inaugurale où il vous faudra imaginer les trois œuvres qu'elle a portées avec elle et qui regardent le public et qu'elle évoque fort bien. Pouvoir des mots!  Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 30 mars  2017 pour la leçon inaugurale de Bénédicte Savoy

Leçon inaugurale de Bénédicte Savoy, entourée de 3 reproductions, le moulage peint de la tête d'Akhénaton, (Berlin)  tambourinaire, statue perlée, Cameroun (B. Savoy,) moulage brut du Saint-Bernardin de Sienne, original aujourd'hui disparu
Leçon inaugurale de Bénédicte Savoy, entourée de 3 reproductions, le moulage peint de la tête d'Akhénaton, (Berlin) tambourinaire, statue perlée, Cameroun (B. Savoy,) moulage brut du Saint-Bernardin de Sienne, original aujourd'hui disparu Crédits : Patrick Imbert / Collège de France

Pour prolonger :

Sa Leçon inaugurale vient d’être publiée chez Fayard, sous le titre, « Objets du désir, désir d’objets ». Elle a aussi publié Patrimoine annexé. Les biens culturels saisis par la France en Allemagne autour de 1800, aux Éd.de la maison des sciences de l’homme, en 2003.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Concordance des temps par Jean-Noël Jeanneney; L'art comme butin : capture et restitution avec Bénédicte Savoy  29/04/2017

Bibliographie

Objets du désir, désir d'objets.

Objets du désir, désir d'objets Bénédicte SavoyCollège de France / Fayard, 2017

Intervenants
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......