LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Philippe Manoury en août 2010, photographié par Pauline de Mitt

Leçon inaugurale : L'invention de la musique

59 min
À retrouver dans l'émission

Comment naît une idée musicale? Comment écrire, donner à voir, la musique électronique? Quel rôle joue l’anticipation? Qu’est-ce qui doit être dit? Qu’est-ce qui doit être chanté? Philippe Manoury questionne le devoir d’inventer des musiciens.

Philippe Manoury en août 2010, photographié par Pauline de Mitt
Philippe Manoury en août 2010, photographié par Pauline de Mitt Crédits : Pauline de Mitt/http://www.philippemanoury.com/?p=4433

Rediffusion du 15 juin 2017

Le compositeur Philippe Manoury, titulaire de la chaire annuelle de Création artistique nous entraîne pour sa leçon inaugurale et sa série « Musiques, sons et signes » dans un "monde en soi", celui de la musique,

un « monde parallèle au monde réel », nous dit-il, fait de « vibrations qui nous font vibrer à notre tour, en nous procurant des sensations, des émotions, en suscitant des réflexions, en laissant des empreintes du passage de son propre temps dans notre mémoire ».

Si le compositeur exalte la diversité du monde des sons des musiciens, les sons simples et complexes, sons synthétisés, le sons-bruits, la voix, le "crépitement" défini comme une "succession chaotique de percussions", toute cette « matière première » du compositeur étant répartie entre les catégories du souffle, des percussions, du frottement et de la petite dernière, l’électricité, il n’en exalte pas moins la partie visuelle de la musique, sa transcription en partition ».

L’écriture dit-il « c’est l’élément fondamental pour composer la musique ».

Cela posé tout n’est pas écrit et le rapport à l’oralité est lui aussi fondamental. Les interrogations soulevées par Philippe Manoury qui a été, dans le sillage, de Schoenberg et de Boulez, et plus récemment professeur émérite de l'Université de Californie, San Diego, sont développées sinon soumises à nos sens sous la forme d’extraits sonores, musicaux, soigneusement choisis et montés par ce grand expérimentateur, entre instrument acoustique et informatique. Lui qui a longtemps investi les possibles de la musique électronique en temps réel, à l’IRCAM notamment, note la complexité des sons de l’ordinateur et affirme que

« l’informatique se loge là où les instruments s’arrêtent »

Il peut bien rappeler l’illustre et « insoluble » problème « où commence la musique et où finit-elle ? » « La musique n’est pas présente partout dans le monde sonore, souligne-t-il encore. Or si dans notre cerveau une relation nouvelle se crée entre deux sons – fussent-ils des « bruits » – alors nous sommes au seuil de la musique ». Il cite alors Berlioz qui affirmait en 1843:

« Tout corps sonore mis en œuvre par un compositeur est un instrument de musique », avant d’ajouter : « Je peux prolonger en disant : composer, c’est insuffler un sens au sonore".

Ces différents sens, directions, expérimentations, « illusions de comprendre », tout ce qui peut régir notre rapport à la musique, entre mémoire, familiarité, anticipation, surprise et hasard sont interrogés pour entrer dans le processus créatif.

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 26 janvier 2017 pour la Leçon inaugurale de Philippe Manoury, « L'Invention de la musique »

Extraits musicaux

  • Debussy : Nuages, extrait des 3 nocturnes pour orchestre Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam, direction : Bernard Haitink (CD du commerce)
  • Manoury : 60ème parallèle Opéra sur un livret de Michel Deutsch Orchestre de Paris, direction : David Robertson (CD du commerce)
  • Manoury : Mea Lux extrait de En écho Donnatienne Michel-Dansac, soprano (CD du commerce)
  • Manoury : Un jardin extrait de En écho Donnatienne Michel-Dansac, soprano (CD du commerce)
  • Wagner : Tristan une Isolde Stattskapelle Dresden, direction : Carlos Kleiber (CD du commerce)
  • Manoury : Le temps mode d'emploi Duo Grau-Schumacher, pianos (Enregistrement privé)

Pour prolonger :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Vouloir inventer une musique qui n'existe pas..."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Vers 4'53'', "Comment dire le maximum d'expressions en un minimum de temps", "ne pas se perdre en commentaires". De la Bagatelle n°10 de Beethoven à la réponse de Philippe Manoury (entretien avec extraits sonores sur France Musique)...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Réalisation
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......