LE DIRECT
Extrait du célèbre décret de Gülhane (3 Nov. 1839), qui "ouvre symboliquement la nouvelle ère des Tanzimat". Le texte a été conçu et rédigé à la fois en turc et en français. Document présenté par Edhem Eldem dans son cours du Collège de France.
Épisode 3 :

Le décret des Tanzimat, explication de textes

58 min
À retrouver dans l'émission

Quel tournant marque la promulgation du décret des Tanzimat, en 1839, pour le vieil Empire Ottoman ? S’interroge Edhem Eldem. L'l’historien se demande quelle nouvelle vision de la politique et du système étatique peut alors émerger avec ce texte fort.

Extrait du célèbre décret de Gülhane (3 Nov. 1839), qui "ouvre symboliquement la nouvelle ère des Tanzimat". Le texte a été conçu et rédigé à la fois en turc et en français. Document présenté par Edhem Eldem dans son cours du Collège de France.
Extrait du célèbre décret de Gülhane (3 Nov. 1839), qui "ouvre symboliquement la nouvelle ère des Tanzimat". Le texte a été conçu et rédigé à la fois en turc et en français. Document présenté par Edhem Eldem dans son cours du Collège de France. Crédits : E. Eldem /Collège de France

Edhem Eldem, professeur à l’université de Boğaziçi, l’université du Bosphore, est titulaire pour 5 ans de la chaire, « Histoire turque et ottomane » au Collège de France.

En ouverture de sa série, consacrée  à « L’Empire ottoman et la Turquie face à l’Occident », les années 1839-1856, Edhem Eldem a rappelé le contexte des réformes étatiques du sultan Mahmud II dans l’empire pluriethnique et pluriconfessionnel. Confronté à une Europe moderne, séduisante et conquérante, mais aussi à la guerre d’indépendance grecque et à la crise turco-égyptienne, l’Empire ottoman comprend que sa survie tient au défi de se moderniser, de se « régénérer ». Avec l’ère des Tanzimat, à partir de 1839, s’ouvre un programme radical de réformes. 

Dans le cours précédent, l’historien a présenté le nouveau bureau des traductions purgé des polyglotte Grecs, au profit des traducteurs musulmans, nouvellement formés. Le « nouveau bureau qui a vu le jour dans les années 1820, aura énormément d'importance à long terme, explique Edhem Eldem, puisque la plupart des grands penseurs des Tanzimat, des grands bureaucrates, les hommes d'État, seront issus de cette Chambre des traductions. Ce sera en quelque sorte le vivier des modernistes ». En tête de ces architectes de la modernisation ottomane, l’historien nous a présenté Réchid Pacha, diplomate et brillant homme d’Etat qui revient d’un poste à Londres, quand Mahmoud II meurt le 1er juillet 1839. 

Portrait du Sultan Abdülmecid Ier (Abdul-Medjid), 1840
Portrait du Sultan Abdülmecid Ier (Abdul-Medjid), 1840 Crédits : Sir David Wilkie

Son fils aîné, Abdülmecid, « jeune prince inexpérimenté », alors âgé de 16 ans, succède au sultan. 

Le 3 novembre 1839, en présence des principaux cadres de l’État, mais aussi du corps diplomatique et du prince de Joinville, — témoin français de l’événement, est prononcé le célèbre décret de Gülhane. 

Ce firman, ce décret « ouvre symboliquement une nouvelle ère, celle des Tanzimat ou « réorganisations », vouées à une modernisation de l’État et de ses structures selon des normes occidentales » indique Edhem Eldem. 

L’historien souligne le fait notable que c’’est un texte qui a été « pensé et rédigé à la fois en turc et en français », la version française ayant « été concoctée par la Sublime Porte elle-même ». 

Edhem Eldem nous propose aujourd’hui, ce qu’il a appelle une « archéologie du texte". Il analyse les termes qui peuvent poser problème d’une langue à l’autre, les nouveaux concepts qui apparaissent, le lexique des idées, l’influence « diluée » des Lumières. 

Le texte du décret des Tanzimat a été pensé et écrit à la fois en turc et en français, en 1839. Edhem Eldem propose une explication de texte qui va d'une langue à l'autre dans son cours au Collège de France
Le texte du décret des Tanzimat a été pensé et écrit à la fois en turc et en français, en 1839. Edhem Eldem propose une explication de texte qui va d'une langue à l'autre dans son cours au Collège de France Crédits : E. Eldem/Collège de France

Alors quelles visions peuvent se dégager des Tanzimat ?

Nous gagnons le Collège de France le 24 janvier 2020, pour le cours d’Edhem Eldem, aujourd’hui « Le décret des Tanzimat, explication de textes ».

Intervenants
  • professeur d'histoire à l'Université de Bogaziçi à Istanbul.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......