LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vue de  la vallée d'Arco, 1495,  musée du Louvre
Épisode 1 :

Dürer, un peintre aux frontières

59 min
À retrouver dans l'émission

Que peut-on "encore apprendre aujourd’hui, des voyages, réels ou virtuels, des artistes", comme Dürer, Bellini, ou Velázquez ? s’interroge l’historien et critique d’art, Victor Stoichita. Que créent l’œil et la main du peintre allemand, Dürer, quand il voyage en Italie?

Vue de  la vallée d'Arco, 1495,  musée du Louvre
Vue de la vallée d'Arco, 1495, musée du Louvre Crédits : Albrecht Dürer - Getty

Que peut-on savoir de son premier voyage en Italie ? Comment déceler le regard du peintre allemand en mouvement ? Comment surprend-il une autre humanité dans le monde ouvert et bariolé de Venise ? Quel serait alors son regard anthropologique ? 

L’historien et critique d’art, d’origine roumaine, Victor Stoichita, est professeur invité au Collège de France, titulaire de la chaire européenne pour l’année 2017-2018

Dans un grand entretien de mars 2018, Victor Stoichita explique  :

"D’un point de vue personnel, le titre de cette chaire fait écho à mon itinéraire. Je suis originaire d’un pays de l’Est et j’ai parcouru plusieurs stations en Europe (mais aussi aux États-Unis). Au-delà de ma propre histoire, le dessein même de la Chaire européenne, vouée à valoriser l’héritage européen, me semble tout à fait fondamental. L’Europe est une expérience extraordinaire. Lorsque j’ai été invité pour la Chaire européenne, j’ai regardé un peu ce que mes prédécesseurs ont fait, et par exemple la toute première a été donnée à Umberto Eco, qui a fait une série de conférences sur la langue idéale, la langue parfaite, en partant des langages adamiques, puis en passant par le latin, l’italien, la tour de Babel, etc., peut-être jusqu’à l’espéranto. Et cela a donné un livre. C’est ce genre de choses auxquelles je me confronte et j’essaie de répondre au défi de contribuer à cette chaire avec ce que je sais le mieux, les images et leur circulation en Europe." 

Spécialiste de la peinture de la Renaissance et du baroque, notamment en Italie et en Espagne, Victor Stoichita s’est particulièrement intéressé à l’herméneutique des images et à leur fonction dans la tradition occidentale, comme le rappelle la présentation de son riche itinéraire sur sa page au Collège de France. Pouvoir évocateur des mots et de la voix, il vous faudra imaginer aquarelles et dessins que vous retrouverez dans la vidéo du cours donné au Collège de France.

Sa série sur « l'Europe des images » propose d’interroger différents voyages, qui sont, selon lui, "autant de moyens de faire circuler les regards, les images et les valeurs". Aussi Victor Stoichita peut-il affirmer  : 

« L’artiste voyageur (et plus que tout autre voyageur), pose le problème du regard, d’un regard apte à forger des images. L’artiste en voyage est un œil, une sensibilité optique, mais aussi une main capable de témoigner de l’expérience dans laquelle il s’est engagé. Mais l’artiste en voyage est aussi un être humain en route. Il s’engage dans une errance dont l’histoire est ancienne comme le monde. S’il est « un œil », il possède également un corps qui se déplace, qui bouge, qui vit, un corps avec ses gloires et ses misères »

Alors que peut-on deviner, savoir du voyageur Dürer, qui va de Nuremberg à Venise et qui "peint une montagne, comme une frontière" ? Où peut finir le paysage et où commence le souvenir ? Quels sont ses rapports avec les peintres italiens ? 

Nous gagnons tout de suite l’amphithéâtre du Collège de France, le 2 février 2018 pour le cours de Victor Stoichita, intitulé L’Europe des images, aujourd’hui, « Dürer, Un peintre aux frontières » 

Intervenants
L'équipe
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......